camernews-Fouet

Un père fouettard en fuite

Un père fouettard en fuite

Depuis le 22 janvier dernier, Jo I. reste introuvable à la Cité des palmiers. Après avoir expédié sa fille adolescente à l’hôpital, suite à une bastonnade.

Objet de ce rappel à l’ordre tout en force, l’enfant aurait refusé d’aller lui puiser de l’eau pour son bain, arguant que c’était à ses deux grands frères de le faire. Après tout, l’élève de 4e n’était-elle pas aux fourneaux depuis plus d’une semaine, après le voyage de sa mère ? Pa’ Jo, saoul, ne répond pas à cet argumentaire. Préférant aller s’asseoir sur sa véranda, attendant patiemment le retour de ses fistons.

Une fois revenus, leur paternel leur ordonne de se mettre à plat ventre. Il coupe quelques branches du manguier à côté et leur administre une fessée. Une fois que c’est fait, il rentre dans la maison. C’est au tour de sa fille. Ça va durer dix minutes. A bout de forces, l’ado s’enfuit, mais Papa tient à lui donner une leçon. Il la suit et continue la correction en route. Tous ceux qui veulent intervenir s’entendent répondre : « Ce sont mes enfants. J’ai le droit de les taper ».

Une autorité paternelle vite abandonnée une fois « son enfant » évanouie. Il ne s’en rend pas compte tout de suite, continuant à la frapper à terre. Et devant les menaces des voisins, il disparait dans la nuit. La jeune fille est transportée d’urgence à l’hôpital de la Cité des palmiers par son oncle, alerté. Elle n’en ressortira que le lendemain. Un voisin quant à lui saisit le commissariat central N°2, qui continue à rechercher M. Jo I.

camernews-Fouet

camernews-Fouet