camernews-Edouard-Etonde-Ekotocamernews-Edouard-Etonde-Ekoto

Actualités societe : Un officier supérieur libre, après sept ans de prison

Un officier supérieur libre, après sept ans de prison

Le colonel Edouard Etondè Ekoto, par ailleurs ancien délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala (CUD) et ancien président du conseil d’administration du Port autonome de Douala (PAD), a été libéré de la prison après avoir passé sept années derrière les barreaux.

Cette libération est la conséquence d’une décision de la Cour suprême, la plus haute juridiction du pays du pays qui a cassé le rendu de la cour d’appel du Littoral, qui avait condamné le colonel à 15 ans d’emprisonnement ferme.

La justice reprochait ainsi à l’officier, par ailleurs ancien député à l’Assemblée nationale, d’avoir détourné en coaction plus de 37 milliards de francs CFA au PAD.

Selon les avocats du colonel Etondè Ekoto, la décision de la Cour suprême n’a rien à voir avec les commutations et les remises de peine décidées en février 2014 par le président de la République Paul Biya.

‘’Malgré un interminable procès qui a fait passer sept années pour rien en prison à notre client, nous ne pouvons que nous réjouir de cette décision de la justice qui consacre l’avènement d’une société libre dans notre pays », a dit un des avocats.

En vidant ce contentieux, la plus haute juridiction s’est montrée sans pitié à l’endroit de l’ancien directeur général du PAD, Alphonse Siyam Siwé, qui s’en tire avec 20 ans d’emprisonnement ferme pour détournement de deniers publics.

Depuis le lancement de la campagne anti-corruption au Cameroun, plus connue sous l’appellation de ‘’l’Opération épervier », plus de vingt anciens ministres, directeurs généraux des sociétés publiques, députés, officiers supérieurs ont été arrêtés et purgent des peines d’emprisonnement lourdes.

camernews-Edouard-Etonde-Ekotocamernews-Edouard-Etonde-Ekoto

camernews-Edouard-Etonde-Ekoto