Un navire chinois arraisonné pour pêche illicite au large de Limbe, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun

Un navire de pêche chinois baptisé Yang I a été récemment arraisonné par les éléments de la marine camerounaise et une équipe du ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia). C’était au large de la ville de Limbe, cité balnéaire située dans la région du Sud-Ouest du pays, apprend-on de bonnes sources.

En plus d’être en position de pêche illicite, ce navire, selon les autorités camerounaises, utilisait des filets non conformes à la réglementation en vigueur dans le pays en matière de pêche. La cargaison de 5 tonnes de poissons saisie dans le navire, apprend-on, a été vendue aux enchères, et l’équipage  a été condamné à payer une amende de 7 millions de francs Cfa au Trésor public.

Les cotes camerounaises sont très prisées par les pêcheurs clandestins. En effet, selon les statistiques révélées par le Comité technique de la Commission régionale des pêches du Golfe de Guinée (COREP), qui s’est réuni à Yaoundé le 14 avril 2016, pas moins de 12 navires de pêche appartenant à des ressortissants étrangers ont été arraisonnés en 2015 au large des côtes camerounaises, pour des activités de pêche illicite. Un an auparavant, 10 navires étaient passés à la caisse, grâce aux  patrouilles de l’armée camerounaise.