Un millier d’orpailleurs à l’assaut des quatre sites aurifères découverts à Eséka, dans le Centre du Cameroun

 La localité d’Eséka, dans la région du Centre du Cameroun, est prise d’assaut, depuis environ trois mois, par des orpailleurs locaux et étrangers, a annoncé la télévision nationale camerounaise.

A l’origine de la ruée vers cette localité, apprend-on, la découverte de quatre sites riches en or, qui ont été aussitôt pris d’assaut par plusieurs groupes d’artisans miniers d’origine aussi bien camerounaise qu’étrangère, dont la population totale est estimée à un millier de personnes, selon des estimations faites par diverses sources locales.

Face à cette exploitation anarchique du minerai, les autorités administratives locales ont pris une décision interdisant l’exploitation artisanale des ressources minières, tout en invitant les populations à se constituer en Groupement d’initiative communautaire (GIC), pour une exploitation plus harmonieuse.