camernews-kolofata

Un militaire tué à Kolofata

Un militaire tué à Kolofata

Il est mort dans l’explosion d’un kamikaze qui a réussi à pénétrer le camp de l’opération Alpha à Kolofata.

Samedi, vers 1h du matin, un kamikaze, présumé membre de la secte Boko haram s’est fait exploser dans le camp de l’opération Alpha à Kolofata (région de l’Extrême-nord Cameroun). En déclenchant la charge explosive qu’il portait, le terroriste s’est donné la mort et a tué un soldat camerounais. L’attentat kamikaze a également blessé deux personnes qui, d’après nos sources, ont été évacués sur la ville de Maroua pour une prise en charge médicale.

La veille déjà, les terroristes ont tenté une incursion à Kolofata. Deux terroristes se sont fait exploser à non loin du camp de l’opération Alpha. Ils auraient pris peur en voyant sortir un blindé dudit camp.  Une semaine, les terroristes avaient réussi un double attentat dans le camp des déplacés de Kolofata. Deux explosions avaient retenti simultanément aux premières heures de la matinée du vendredi 02 juin. Les terroristes, présumés membres de la secte Boko haram, ont causé le bilan le plus lourd depuis le début de l’année : onze morts sur le tapis, les kamikazes y compris.