Un indice de développement local disponible au Cameroun

Ce document permettra d’évaluer la portée de la décentralisation sur les communes et d’apprécier l’impact des actions de développement sur les populations

 

Le rapport sur l’élaboration de l’indice de développement local (IDL) a été remis le 26 octobre dernier au ministre camerounais de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Minatd), René Emmanuel Sadi.

Elaboré avec la contribution de l’Institut national de la Statistique (Ins), le projet, ayant été financé à hauteur de 100 millions de FCFA, a bénéficié du soutien du Minatd et du Fonds spécial d’équipement et d’intervention communale (Feicom).

 

 

L’IDL permet d’évaluer la portée de la décentralisation sur les communes et d’apprécier l’impact des actions de développement sur les populations. Il s’agit également d’un outil de suivi de la mise en œuvre de la décentralisation ; de même qu’un document de planification, d’aide à la prise de décision dans le domaine du développement local.

L’éducation, le transport, l’eau, l’énergie, la santé, le logement, la gouvernance, l’économie locale, sont les secteurs prioritaires retenus lors de l’élaboration cet IDL.