Un faux commandant arrêté à Douala

Un faux commandant arrêté à Douala

Accompagné de ses complices, il escroquait des commerçantes dans les quartiers Ndogpassi et Madagascar.

Deux personnes sont gardées à vue à la brigade de gendarmerie de Nylon à Douala depuis mercredi 23 juillet 2014. Bertin Tchatchouang, 44 ans et Cécile Fotso Mawako, 42 ans sont soupçonnés d’avoir tenté d’extorquer la somme de 200 000 F.Cfa à une commerçante. Ils ont été interpellés mercredi aux environs de 12 h au lieu-dit Entrée Bienvenu au quartier Ndogpassi. Ils se faisaient respectivement passer pour un commandant de brigade et une commerçante nigériane en visite au  Cameroun. En effet, mercredi 23 juillet aux environs de 7 h, la nommée Matchi emprunte un taxi du quartier Ndogpassi pour le marché Madagascar.

Cinq passagers sont à bord. Après quelques minutes de route, Bertin Tchatchouang le faux commandant de brigade demande au conducteur du véhicule de s’arrêter en disant qu’il veut contrôler la malle arrière de son véhicule. Dans ladite malle, Bertin Tchatchouang découvre un sac appartenant à Cécile Fotso. Elle leur explique que son sac qu’elle a ramené du Nigeria, contient la somme de 10 millions de F.Cfa. « Ils se sont mis à marchander entre eux.

C’était leur plan. A la fin, ils ont promis une partie de l’argent à la commerçante. Mais avant, il fallait exorciser ce sac», explique une source à la gendarmerie. Ils vont chez un marabout qui exige la somme de 500 000 F. Les escrocs se proposent de donner 300 000 F. Ils donnent quelques heures à la commerçante pour aller chercher les 200 000 F restants.

Elle appelle l’un de ses fils pour lui expliquer la situation. Ce dernier alerte la brigade de gendarmerie de Nylon. Le faux commandant et une complice sont arrêtés. Les trois autres escrocs courent toujours.

camernews-Feyman

camernews-Feyman