camernews-pont-du-wouri

Un camion en feu sur le pont du Wouri

Vendredi 27 décembre 2013 aux environs de midi, l’engin, qui transporte des matériaux de construction, débouche du côté de Bonabéri.

Mais il n’atteindra jamais l’autre bout du pont. En plein milieu, il s’enflamme, sous le regard horrifié et paniqué des autres usagers de la route. La cabine du camion, d’où serait parti l’incendie, va entièrement brûler. Le conducteur a tout de même eu le temps d’échapper au danger, sortant indemne de la voiture. Le feu aurait pu causer plus de dégâts sans l’intervention des sapeurs-pompiers. La cargaison du gros porteur est quant à elle sauvée. Elle sera déchargée et transférée dans un autre véhicule.

Les effets de cette combustion ont eu des répercussions jusqu’à Akwa. On a ainsi observé des perturbations dans la circulation pendant des heures, comme le raconte Mathieu N., un habitant de Bonabéri. « Quand j’ai quitté le bureau à plus de 14h, le bouchon était toujours très important. Ça ne circulait absolument pas ».

Dans cette logique, on a assisté le même jour à une descente des autorités administratives sur le pont. Il était question pour Naseri Paul Bea, préfet du département du Wouri, à la tête de la délégation, « de s’assurer que toutes les mesures idoines ont été prises pour dégager le lieu du sinistre et permettre une bonne circulation. Il ne faut pas oublier que ce pont est très important pour les échanges commerciaux à travers tout le Cameroun. Il est donc primordial que la circulation y soit fluide ».

camernews-pont-du-wouri

camernews-pont-du-wouri