camernews - Pierre Kwemo

UMS : Pierre Kwemo veut la tête d’Engelbert Mbarga

UMS : Pierre Kwemo veut la tête d’Engelbert Mbarga

Les signaux sont au rouge à l’UMS de Loum. Le patron de l’encadrement technique du club, Engelbert Mbarga derait être le premier entraîneur de Ligue 1 à être limogé cette saison. Et ceci ne saurait tarder, puisse que le président de l’équipe, Mr. Pierre Kwemo n’a pas digéré l’humiliation de sa formation à Douala par New Stars (3 – 0). Selon certaines indiscrétions, le maire de Bafang se serait d’ailleurs écroulé à l’hôtel après le match. Quand la passion nous tient…

Le Président fait le coaching

A la mi-temps du match qui opposait New stars de la capitale économique à UMS lors de la deuxième journée de Ligue 1, c’est le président de l’UMS, Pierre Kwemo qui a tenu le discours à ses joueurs dans les vestiaires. Le coach Mbarga désabusé, a préféré retourner sur le banc de touche.« A partir du moment qu’il a pris ma place, je n’avais plus de place là (vestiaire). Je suis allé m’asseoir sur le banc de touche. Je ne sais pas si ça explique la suite mais… C’est le propriétaire de l’équipe, le grand financier, c’est un passionné. Je le comprends, mais je crois humblement et modestement que chacun doit rester à sa place. Je ne vais plus accepter ce genre d’interférence avant, pendant ou après le match. » A-t-il Promis. Aura-t-il le temps de se faire respecter ? Certainement non, car rien ne garantit sa présence sur le banc de touche à la troisième journée lors de la réception de Renaissance de Ngoumou.

 

JPEG - 109.8 ko

 

 

JPEG - 68.6 ko

 

Une rupture imminente… pour un « blanc » !

La collaboration entre Pierre Kwemo, le président de l’Union des Mouvements Sportifs de Loum ne pourrait tenir que sur un fil. Après un nul (UMS – Sable, 1 – 1) et une défaite (New Stars – UMS, 3 – 0) le principal pourvoyeur de fond d’UMS a manifesté son mécontentement. Son coach qu’il a tout récemment recruté à prix d’Or pourrait être démis de ses fonctions, les tous prochains jours. Le malaise entre le président et son entraîneur, déjà existant après le premier match de la saison (UMS – Sable, 1 – 1), s’est extériorisé au stade de la réunification de Douala après l’écrasante défaite du champion de l’Elite two la saison dernière face aux poulains de Bonaventure Djonkep coach de New stars de Douala. « Il doit partir. Demandez-lui (coach) de ne pas monter dans mon bus. » Ordonnait le maire de Bafang, pourtant ramené à de meilleurs sentiments par un président de club, proche de lui. L’homme public et passionné du football a de grandes ambitions pour son club et souhaite avoir des résultats à la hauteur du recrutement effectué à l’inter-saison.

Tout compte-fait, Mr Kwemo ne voudrait pas poursuivre l’aventure avec son actuel entraineur et voudrait un expatrié : « Il doit se séparer de Mbarga, c’est sûr. Il m’a demandé de lui chercher un blanc. » Nous a confié un de ses proches.