camernews-ums-loum

UMS de Loum entame bien la seconde phase du championnat de Ligue 1

UMS de Loum entame bien la seconde phase du championnat de Ligue 1

A l’occasion du top match de la 18e journée du Championnat national de première division, l’équipe championne honorifique de la phase aller s’est imposée sur le score de 3 buts à 1, devant le Canon sportif de Yaoundé.

Championne honorifique de la phase aller du Championnat de Ligue 1, l’Union des Mouvement Sportif (UMS) de Loum avait une chaude explication le dimanche 29 mai 2016 avec le Canon sportive de Yaoundé. Les Mekok Megonda, l’une des meilleures équipes à l’extérieur depuis le début de la saison, venaient avec la nette intention d’infliger au club de Pierre Kwemo sa première défaite à domicile.

Mais les poulains de Joseph Atangana engageaient très mal cette rencontre classée «top match» de la 18e journée (1re journée de la Phase retour). Après s’être miraculeusement sortie d’une première frayeur créée par Arouna Dang A Bissene (7e), la défense allait céder dès la 15e minute face à Alphonse Marie Tientcheu, bien placé pour renvoyer un ballon mal repoussé par le portier  canonnier Patrick Bobo Bologo dans les filets. La nette domination des joueurs d’Adolphe Ekeh allait rapidement accoucher d’une seconde réalisation. Une œuvre d’Abouem (20e) qui convertissait, de la tête, un centre de Willy Namedji.

Bien qu’assommé, le club de Yaoundé revenait peu à peu dans la partie, au point de trouver la réduction du score par Amassou Timothée. Le portier Maifanya Collins ne pouvait que jouer les photographes sur sa frappe à près de 35 mètres des buts  (26e). Cette réalisation venait changer la physionomie de la rencontre. Le Canon de plus en plus menaçant terminait la première manche sur une très bonne note.

Mais comme au début de la partie, les Mekok Mengonda se faisaient très vite surprendre à la reprise par une équipe indéboulonnable à domicile. Le Canon encaissait un troisième but sur un centre troublant de Bawack que le portier des Mekok Megonda propulsait dans ses propres filets (63e). La messe était dite pour les enfants de Joseph Atangana qui subissaient désormais jusqu’à la fin de la partie. Le score aurait pu davantage s’alourdir si Kako (82e) et Arouna Dang avaient été plus chanceux.

3-1, score final. Le Canon de Yaoundé aura au moins eu le mérite de faire encaisser à UMS de Loum, son deuxième but à domicile (après New Stars). Mais profitant des résultats peu favorables de ses poursuivants immédiats, Adolphe Ekeh et ses poulains creusent l’écart en tête du classement. Avec 34 points, ils ont  trois de plus qu’Unisport du Haut-Nkam et Yong Sport Academy de Bamenda, classés respectivement deuxième et troisième.

 

camernews-ums-loum

camernews-ums-loum