Turquie :  »Le putsch en Turquie est une mise en scène d’amateur »

Le député du parlement autrichien Stefan Schennach du Parti social-démocrate d’Autriche (SPÖ) estime que la tentative de coup d’Etat en Turquie ressemble à une mauvaise mise en scène.

 
Un groupe de militaires a entrepris le 15 juillet une tentative de putsch en Turquie. Des blindés ont été déployés dans les rues d’Ankara et d’Istanbul, des tirs et des explosions ont retenti dans les deux villes. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré samedi que la tentative de coup d’Etat avait échoué. Plus de 3.000 personnes ont été ensuite arrêtées.

« Cette histoire a un arrière-goût désagréable parce qu’il est difficile de savoir pourquoi a été préparée d’avance une liste de juges, de ceux qui ont été arrêtés, pas seulement des militaires. La mise en scène de ce coup d’Etat pourrait être bénéfique pour M.Erdogan pour mettre en œuvre de plus grands changement dans le pays. Ce putsch est très amateur », a déclaré M. Schennach à Sputnik.

Dans le même temps, il a souligné que si le gouvernement avait été élu par la voie démocratique, le coup d’Etat serait inacceptable. Néanmoins, selon lui, il est trop tôt pour dire si cette tentative de renverser le pouvoir était réelle ou une simple mise en scène. « Il est trop tôt pour tirer des conclusions, mais nous en sommes très inquiets », a-t-il déclaré.


Le conseiller militaire du président turc Recep Tayyip Erdogan a été arrêté en lien avec la tentative de coup d’Etat.

Les autorités turques poursuivent les arrestations suite au putsch avorté du 15 juillet. Le conseiller militaire du président turc Recep Tayyip Erdogan a été arrêté dimanche en lien avec la tentative de coup d’Etat, rapporte Reuters, citant des médias locaux.

Plus tôt dans la journée, les autorités ont arrêté le général Bekir Ercan Van, commandant de la base aérienne turque d’Incirlik (sud), que les Etats-Unis et l’Otan utilisent pour leurs missions.

Selon le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu, plusieurs militaires de la base d’Incirlik, impliqués dans le coup d’Etat avorté du 15 juillet, ont été arrêtés.

Un groupe de militaires a entrepris le 15 juillet une tentative de putsch en Turquie. Des blindés ont été déployés dans les rues d’Ankara et d’Istanbul, des tirs et des explosions ont retenti dans les deux villes.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré samedi que la tentative de coup d’Etat avait échoué. Selon le dernier bilan, on dénombre 265 tués et environ 1.500 blessés. Par ailleurs, environ 6.000 putschistes présumées à l’échelle nationale ont été arrêtés.