Tuberculose: plus de 26 000 cas traités en 2016

La semaine d’activités lancée vendredi dernier par le ministre André Mama Fouda, vise à sensibiliser les populations sur la maladie

 

Vendredi dernier, le Cameroun s’est joint à la communauté internationale pour commémorer la Journée mondiale de la tuberculose. A Yaoundé, l’événement a été marqué par le lancement d’une semaine nationale d’activités de sensibilisation par le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda. Au cours de la cérémonie, le Minsanté a expliqué que dans le souci majeur de vulgarisation et de renforcement de la visibilité des interventions des autorités sanitaires, des dépistages et des causeries éducatives sur la tuberculose sont organisés dans les prisons de Yaoundé et ses environs depuis le 23 mars dernier et se poursuivront jusqu’à ce 30 mars. A cet effet, il a offert un « Gene expert », un appareil servant à réaliser les examens  de détection  des bactéries à l’origine de la tuberculose, à l’hôpital militaire de Yaoundé.
André Mama Fouda a aussi saisi l’occasion pour dresser le bilan des réalisations pour  l’éradication de la maladie au Cameroun. C’est depuis 1996 que les autorités sanitaires mettent des stratégies en place pour lutter contre le mal. Ceci à travers la création de 260 centres de diagnostic et de traitement (Cdt), fonctionnels sur l’ensemble du territoire dans lesquels les médicaments sont offerts gratuitement aux malades. Sur le plan épidémiologique, des grands progrès sont observés. « En 1996, seulement 3049 cas de tuberculose ont été dépistés et mis sous traitement. Tandis qu’en 2016, les autorités sanitaires ont pu traiter plus de 26 000 patients », a confié le Minsanté. En dépit de ces améliorations, beaucoup reste à faire. « On dénombre encore des personnes souffrant de tuberculose. D’autres qui ont été diagnostiquées mais n’ont pas terminé leur traitement. Des cas qui rendent le travail difficile», a déploré le Minsanté. S’appuyant sur le thème de la célébration : « S’unir pour mettre fin à la tuberculose », le ministre a interpellé tous les Camerounais pour combattre la maladie.