camernews

Trois questions à l’Ambassadeur Daniel Evina Abe’e : « Je suis content que tout se soit passé dans le calme ».

Trois questions à l’Ambassadeur Daniel Evina Abe’e : « Je suis content que tout se soit passé dans le calme ».

Le renouvellement des bureaux des organes de base du Rdpc s’achèvent ce jour à Bruxelles où vous êtes l’ambassadeur. Pouvez-vous nous donner votre impression quant à la conduite desdites opérations en Belgique ?
Je suis content que tout se soit passé dans le calme. Ce que je souhaite c’est que la nouvelle équipe soit capable de mobiliser les camerounais pour que nous continuions à vivre dans le calme.

On n’a effectivement pas vu le Code et autres groupes qui viennent souvent troubler les événements organisés par le Rdpc. Tout s’est passé dans le calme. Quelles sont les dispositions que vous avez prises ?
Je suis un adepte du dialogue mais ce n’est pas moi qui ai organisé les opérations de renouvellement des bureaux des organes de base du Rdpc dans le Royaume de Belgique. C’est le parti qui s’est déployé avec tous les moyens dont il dispose. Étant sur place, nous avons juste aidé. Mon collaborateur Daouda qui est le Conseiller culturel à l’ambassade et qui s’occupe des associations a travaillé en étroite collaboration avec la commission et tout s’est bien passé.

Un de vos collaborateurs avait son nom dans une liste bien que les dispositions des textes du Rdpc le lui interdisent. En tant que son supérieur hiérarchique, qu’en dites-vous ?
Chacun a ses convictions politiques. Il était effectivement candidat.  Malheureusement les textes du parti ne lui ont pas permis de continuer. Il s’est retiré dignement. Cela prouve qu’il montre l’exemple d’un bon fonctionnaire qui respecte les textes.

 

camernews

camernews