Trois morts dans une collision entre Douala et Edéa

Le choc entre leur Toyota Corolla et un camion remorque a eu lieu samedi à Missole.

 

« Sauvez-moi pardon ! » Les cris de détresse de Nadège Fomfeu, les personnes présentes sur le lieu de l’accident qui a eu lieu au matin de ce 24 octobre 2015 à Missole, 35 km de Douala,

ne les oublieront pas de sitôt. Pour sortir la jeune femme, assise sur le siège passager avant, dont le pied était pris au piège de l’amas de ferraille, reste de ce qui a été une Toyota Corolla grise immatriculée CE 243 FV, il aura fallu plus d’une heure. Plus d’une heure où un gros élan de solidarité va se mettre en place, forces de sécurité et riverains, pour créer de l’espace à mains nues et déchirer la carcasse à coups de hache.

Nadège Fomfeu fait ainsi partie des trois rescapés du terrible combat inégal entre le petit véhicule, en provenance de Yaoundé et le camion remorque CE SR 628 A, transportant du ciment et roulant en sens inverse. Lorsque l’accident survient aux alentours de 7h30, le chauffeur et deux passagers de la Corolla décèdent sur le coup. Deux autres occupants sont transportés d’urgence à l’hôpital régional annexe d’Edéa, où la courageuse Nadège Fomfeu les rejoindra plus tard. Les corps seront eux déposés à la morgue. Un seul décédé a une pièce d’identité, Prosper Eric Moussinga, 31 ans.

Selon des témoins qui auraient assisté à l’accident, le conducteur de la Toyota Corolla roulait à vive allure et aurait mal négocié un dépassement en troisième position, qui plus est à un virage. Au cours de la dangereuse et finalement fatale manœuvre, un pneu éclate, tandis que le camion arrive en face. On connaît la suite. Parlant justement du gros porteur, le chauffeur et le passager dans la cabine, sûrement le motor-boy, seraient portés disparus.