TROIS MORTS DANS DES ÉBOULEMENTS À BÉTARÉ-OYA.

Ces incidents sont survenus mardi dernier, dans des sites miniers aux environs de cette localité du Lom-et-Djérem à l’Est.

Parties à la recherche de l’or, trois  personnes  ont  trouvé la mort des suites d’un éboulement. Ce drame s’est produit le 20 mars dernier sur deux sites miniers non restaurés  par  les  exploitants, situés  aux environs de  Bétaré-Oya, dans le Lom-et-Djérem région de l’Est.

 D’abord au village Dokolo, aux environs de 18h. Ici, deux victimes sont restées sous les décombres. Notamment, un riverain et  un  ressortissant  centrafricain.Deux personnes ont pu être extraites et ont été conduites à l’hôpital régional de  Bertoua,  où  elles  sont sous traitement. Trois autres victimes sont à l’hôpital de Bétaré-Oya.  Le  troisième décès de la journée est enregistré dans un autre chantier minier à Mbal, à  quelques  encablures  de Bétaré-Oya.  Son  nom,  Augustin Dokou, de nationalité centrafricaine.

Ici, cinq autres personnes restées à la surface sont indemnes. Elles se relayaient dans les chantiers, à  la  recherche  de  pépites d’or.  Les autorités  administratives et municipales de la ville ont secouru les victimes en descendant sur les deux sites sinistrés.