Transport interurbain: il n’y aura pas de grève

Le préavis annoncé par les syndicalistes a été levé vendredi dernier à la suite de la rencontre avec le ministre, Edgard Alain Mebe Ngo’o.

Pas de grève des transporteurs routiers au Cameroun dans les prochains jours. Après environ quatre heures de discussion entre le ministre des Transports, Edgard Alain Mebe Ngo’o, et les syndicats du secteur des transports interurbains de voyageurs, ces derniers ont décidé de lever le préavis de grève. La série d’audiences accordées à ces syndicats depuis jeudi au ministère des Transports est la conséquence d’une série d’accidents mortels enregistrés ces trois derniers mois. Notamment avec la compagnie Général Express voyages. Cette agence a été suspendue de toute activité pendant trois mois. C’est à la suite de deux accidents mortels en l’espace de deux mois : 12 morts au mois d’aout et 15 au mois d’octobre dernier.

Afin d’inverser la courbe des accidents au Cameroun, un audit mixte, ministère des Transports et syndicats, sera réalisé à Général Express voyages à partir de ce lundi. « À la fin de cet audit, le résultat va nous aider à mieux comprendre les causes de l’accident. Ce qui nous permettra d’éradiquer les futurs accidents de circulation », a confié Divine Mbamome Nkendong, directeur des Transports routiers.

En mi-journée, ce sont les syndicats du secteur des transports de marchandises qui ont été reçus par le ministre Transports. A eux, il est reproché d’abandonner pendant longtemps des véhicules en panne sans signalisation, sur la voie publique. Action dangereuse pour les autres usagers de la route. Le ministre a recommandé à ces syndicats de l’accompagner dans la sensibilisation afin de réduire le nombre d’accidents mortels sur la route.

Au regard des 117 morts enregistrés au cours du seul mois d’août, Edgard Alain Mebe Ngo’o a prescrit des mesures fortes : la mise en place d’un planning de rotation des chauffeurs, le passage systématique de tous les véhicules au contrôle technique, la systématisation des tests médicaux périodiques sur l’acuité visuelle et auditive… Car il a été constaté à la suite d’une campagne de dépistage de l’acuité visuelle en cours chez les conducteurs que 1046 présentent des problèmes de vue et sont donc inaptes à la conduite.