camernews-nkama

Transfert de Nkama : Les dirigeants de Panthère se déchirent

Transfert de Nkama : Les dirigeants de Panthère se déchirent

Alors que Grégoire Gaël Nkama se trouve en Algérie où il a signé un contrat de deux ans, avec un salaire d’environ neuf millions de francs Cfa mensuel, les dirigeants de Nzuimanto s’étripent.

« Le conseil d’administration de Panthère sportive du Ndé Nzuimanto S.A. décline de ce fait toute responsabilité à l’égard des tiers pour tous les actes posés par M. Nkamenjo Nya Norbert ou toute personne ayant reçu délégation de pouvoir de sa part. Le conseil déplore le transfert sans qualité par M. Nkamenjo Nya Norbert du joueur Nkama de Nzuimanto dans une équipe auteur et complice de la mort d’un jeune joueur camerounais le très regretté Ebossé. La Panthère sportive annonce à la communauté la saisine de la Fécafoot en annulation de ce transfert honteux. Le Conseil délègue ses pouvoirs à M. Djapa Calvin, directeur général, pour agir et entreprendre toute action permettant de sécuriser le patrimoine et label Panthère sportive du Ndé Nzuimanto S.A. (Sic) », peut-on lire sur un communiqué dans Cameroon Tribune du 31 décembre 2014, signé de sa majesté Joukwe Alexandre, chef supérieur des Bamena, agissant comme Président du Conseil d’administration de ce club.

Dans les colonnes du quotidien Le Jour de ce même 31 décembre 2014 figure une autre annonce :« l’administrateur Nkamenjo Nya Norbert, mandataire suivant l’Ordonnance n°10/Ord/Ref/Bgte du Tribunal de 1ère Instance de Bangangté du 24 septembre 2014, informe les actionnaires de Panthère sportive du Ndé Nzuimanto S.A. qu’à la demande du Commissaire aux Comptes, en raison de l’étendue de sa mission, que l’Assemblée générale ordinaire initialement prévue le 16 janvier 2015 est reportée au 31 janvier 2015. Elle se tiendra à Bangangté à 09heures précises »,signée de Norbert Nya Nkamenjo.

Visiblement, la faction dirigeante conduite par Calvin Djapa n’entend donc pas accepter le transfert de son attaquant vedette, meilleur buteur de la saison écoulée avec 16 buts. « C’est un transfert détourné par l’ancien DG avec son agent de joueur. Il a été vendu à la Js kabylie dans notre dos ; le club n’est pas au courant. Nous avons fait des efforts pour bloquer tous les systèmes pour qu’il n’aille pas toucher à cet argent. Même s’il fallait vendre ce joueur, notre choix n’était pas la Js Kabylie, parce que c’est là où Ebossé est mort. Sa famille ne peut pas être en train de pleurer et nous y allons en dansant. L’argent n’est pas toujours l’essentiel ; je suis contre cette vente et j’ai bloqué. J’ai envoyé le contrat de Nkama en Algérie pour démontrer qu’il était sous contrat avec Panthère du Ndé. Ils avaient dit qu’il était libre », criait Calvin Djapa.

50.000 Euros pour Panthère

« Quand on revient à la situation d’avant le 26 septembre, l’acte notarié qui nomme M. Djapa comme Pca par intérim a bien précisé que c’est moi le représentant légal de Panthère. De plus, je suis le troisième grand actionnaire de Panthère, avec 20 millions de capital libéré (…) On ne bloque pas un transfert qui est régulier. S’ils le font, ils porteront la lourde responsabilité. Les problèmes internes à Panthère du Ndé ne doivent pas nous amener à prendre les enfants en otage. Quand je donnais mon feu vert pour ce contrat, il n’y avait pas encore de problème avec la Jsk. L’enfant devait déjà partir en Algérie depuis le mois de juin. Mais, j’avais pesé de tout mon poids pour qu’il finisse le championnat et qu’on assure le maintien du club. Je lui avais donné des garanties à cet effet », nous a expliqué Norbert Nya Nkamenjo. Et de préciser : « c’est 50.000 Euros (32 millions environ, ndlr) pour Panthère, avec des conséquences. Il va falloir payer les indemnités du club formateur, le club qui nous a cédé le joueur, Achille de Sa’a, en conservant 25% sur la vente éventuelle ; il y a un agent qui a travaillé pour cela à qui on doit payer des indemnités ». Sauf que cet argent va tomber dans un du compte qui a été bloqué. « Quand l’assemblée générale du 31 janvier va se tenir et que des résolutions vont être prises, on débloquera les comptes pour avoir accès à cet argent et aux fonds issus d’autres transferts qui y sont logés. C’est moi qui ai recruté Nkama en payant dans le cadre de la libération de mon capital. Ces Djapa et les autres n’ont jamais mis de l’argent dans le club et passent leur temps à spéculer sur le fruit du travail des autres. Qu’ils disent où sont passés les fonds reçus des transferts des autres joueurs commeKako, Franck Kom et les autres », a-t-il fulminé. Ce feuilleton est à suivre.

 

camernews-nkama

camernews-nkama