camernews-les-lions-en-stage-a-yaounde

Toujours pas de Lions indomptables à l’aéroport de Yaoundé. La division s’installe aussi parmi les joueurs. le Premier Ministre une fois de plus humilié!

Toujours pas de Lions indomptables à l’aéroport de Yaoundé. La division s’installe aussi parmi les joueurs. le Premier Ministre une fois de plus humilié!

Attendus depuis ce matin à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen où ils doivent embarquer pour la coupe du monde au Brésil, les joueurs de l’équipe nationale se font attendre.

 

Rien n’indique d’ailleurs qu’ils y répondront présent ce dimanche matin. Samuel Eto’o Fils et ses coéquipiers continuent de bouder. Ils ont décidé de ne pas voyager tant qu’un accord n’est pas trouvé avec le gouvernement et la Fécafoot, sur les montants des différentes primes à leur verser dans le cadre de la participation de l’équipe nationale du Cameroun à la phase finale de la Coupe du monde 2014.

Mais, la solidarité qui a fait la force des joueurs depuis le déclenchement de cette affaire semble avoir pris un coup. L’acte posé hier au stade Ahmadou Ahidjo à l’issue du match amical contre la Moldavie à savoir le refus de recevoir de la main du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, le drapeau national au nom du chef de l’Etat, n’a pas laissé indifférent certains joueurs. «Il y a un camp qui pense que c’est grave cet acte posé. Ils ont demandé à leurs camarades de revoir leur position en allant s’excuser auprès des autorités. Ce camp désire aussi accepter ce que propose le gouvernement comme prime de participation, tout en exigeant à la Fécafoot une table ronde à la fin du Mondial pour continuer la discussion. Or, il se trouve qu’en face de ce camp des modérés, il y a le camp des joueurs qui ont une position radicale. Ils campent sur leur revendication. Pour montrer qu’ils sont déterminés à boycotter le Mondial, ils sont allés passer la nuit ailleurs en dehors de leur base de l’hôtel Mont Febe de Yaoundé. C’est tout vous dire sur la gravité de la situation que nous vivons ici » raconte un responsable du ministère des sports et de l’éducation physique.

Las d’attendre à l’aéroport depuis le lever du jour, Philémon Yang, le Premier Ministre vient de reprendre la route pour «son bureau» indique une source. Il est en compagnie de Joseph Owona, le président du comité de normalisation de la Fécafoot. Les deux personnalités sont entourées de leurs plus proches collaborateurs. L’on imagine que c’est pour trouver une solution à la «grève» des joueurs…

Les Lions Indomptables sont attendus ce dimanche 08 juin à Vitoria leur camp de base au Brésil. Ils partiront de cette ville du sud-est du Brésil pour aller jouer leur premier match le 13 juin 2014 dans la ville de Natal contre le Mexique.

 

camernews-les-lions-en-stage-a-yaounde

camernews-les-lions-en-stage-a-yaounde