Télévision : Jean Jacques Ze pressenti à Vision 4

Les choses semblent se préciser quant à l’arrivée imminente du journaliste à Yaoundé.
Des rumeurs de plus en plus persistantes font état d’une signature de contrat imminente entre la direction générale de la chaîne de télévision à capitaux privés Vision 4 et le journaliste Jean Jacques Ze. Cette nouvelle qui a provoqué un véritable buzz sur les réseaux sociaux depuis près de trois mois semble se confirmer.
Face à cette agitation peu ordinaire, La Météo a mené son enquête en mettant ses reporters sur la piste des principaux acteurs. Ainsi, vendredi dernier, à Yaoundé, à l’occasion de la clôture de la quatrième édition du Salon de l’action gouvernementale (Sago), Jean Jacques Ze, très détendu, n’a pas confirmé la thèse d’un quelconque engagement avec Vision 4. Mais, face à l’insistance des reporters, le journaliste a plutôt affirmé qu’il a lui aussi été mis au courant à travers les réseaux sociaux. Il a tenu à apporter quelques précisions importantes en rapport avec son avenir professionnel.
«Ce serait toutefois un réel plaisir de travailler avec le dynamique président Jean-Pierre Amougou Belinga. En plus, Vision 4 est une chaîne qui monte en puissance avec ses programmes alléchants, et semble offrir des opportunités de carrières exceptionnelles à ses employés», va-t-il indiquer. Notre confrère avoue ainsi qu’il saisirait volontiers l’occasion de «goûter aux délices de Vision 4» si jamais l’opportunité lui est offerte. Et surtout que cela, ajoute-t-il, lui donnerait l’occasion de relever de nouveaux défis après Radio Reine à Yaoundé et Canal 2 à Douala.
Le président directeur général du groupe L’Anecdote reste quant à lui très réservé. Selon Jean-Pierre Amougou Belinga, «Vision 4 est une chaîne qui emploie essentiellement des jeunes. Une éventuelle demande d’emploi de Jean Jacques Ze a des chances de recevoir un avis favorable de notre part, au vu de son dynamisme».
Prêt à relever de nouveaux défis, le journaliste Jean-Jacques Ze, grâce à sa verve facile, s’est démarqué dans la pratique télévisuelle. Il s’est depuis plusieurs années, distingué dans la présentation du journal télévisé, des magazines dominicales, des émissions de débats politiques et aussi et surtout la revue de presse matinale, tous des programmes de souveraineté à grande audience. Loin de nous toute exagération, ces émissions ont fait de lui une star du petit écran.
Montée en puissance. En tout cas, le groupe L’Anecdote, une famille émergente, se présente aujourd’hui comme un formidable challenge pour des journalistes camerounais ou étrangers. Cette entreprise multimédia basée au quartier Nsam à Yaoundé offre toutes les commodités de travail dont il a besoin pour parfaire davantage son talent. Le groupe L’Anecdote, éditeur du journal hebdomadaire d’informations et d’enquêtes L’Anecdote, des magazines Africa express (magasine d’informations panafricaines) et Tour d’horizon, et propriétaire de la station de radio Satellite Fm, en attendant l’ouverture d’une imprimerie bientôt du côté d’Ahala à Yaoundé, a mis son personnel à l’aise à travers l’affiliation à la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps), le versement régulier de salaires décents et de nombreux autres avantages liés au travail et aux postes.