camernews-biyitibi-essam-communication

Téléphone – Réformes pour numérotation à 9 chiffres: le 6 est le nouveau préfixe pour les abonnés MTN, Orange et Nexttel et le 2 pour les clients Camtel.

Téléphone – Réformes pour numérotation à 9 chiffres: le 6 est le nouveau préfixe pour les abonnés MTN, Orange et Nexttel et le 2 pour les clients Camtel.

Ainsi, à tous les numéros de l’opérateur Camtel, il faudrait ajouter le chiffre 2 comme préfixe. Et le chiffre 6 pour commencer à composer les numéros des opérateurs de téléphonie mobile que sont Mtn, Orange et Nexttel.

Jean-Pierre Biyiti Bi Essam
Photo: (c) Archives

A partir du vendredi 21 novembre 2014, il sera impossible au Cameroun de joindre par téléphone un correspondant en composant comme l’on le fait depuis près de sept ans, un numéro de téléphone à huit chiffres. Pour y parvenir, il faudra, dès minuit ce vendredi là, composer neuf chiffres. Ainsi, à tous les numéros de l’opérateur Camtel, il faudrait ajouter le chiffre 2 comme préfixe. Et le chiffre 6 pour commencer à composer les numéros des opérateurs de téléphonie mobile que sont Mtn, Orange et Nexttel.

Ce sera la première fois que les entreprises privées pionnières dans ce secteur, Orange et Mtn, seront contraintes d’avoir un préfixe identique autre que le chiffre 9 (pour orange) et le chiffre 7 (pour Mtn) qui permettaient de les distinguer. Avec ce préfixe unique, « ce sont les normes internationales qu’on respecte et c’est en prélude à la portabilité des numéros aussi. Donc, vous pouvez bientôt changer d’opérateur sans changer de numéro. En France par exemple, tous les mobiles commencent par 6 et derrière, tu ne peux pas savoir aussi facilement l’opérateur » explique un cadre du ministère des postes et télécommunications.

Ci-dessous, un audio où Jean Pierre Biyiti Bi Essam, le Ministre des PTT qui donne d’autres raisons du nouveau basculement du plan de numérotation téléphonique au Cameroun:

Jean-Pierre Biyiti Bi Essam (Ministre des PTT – Yaounde – 24/09/2014)
AUDIO: (c) CRTV
camernews-biyitibi-essam-communication

camernews-biyitibi-essam-communication