camernews-mobile

Télécoms: Les opérateurs s’engagent à bloquer les numéros Simbox détectés

Télécoms: Les opérateurs s’engagent à bloquer les numéros Simbox détectés

La fraude Simbox fait perdre plusieurs milliards de FCFA par an aux opérateurs de téléphonie mobile.

Jeudi 22 juin 2017 à Yaoundé, les opérateurs de téléphonie mobile ont signé un protocole d’accord visant à suspendre des numéros suspectés de contourner les appels internationaux via un réseau local. Si l’on en croit Le Quotidien de l’Economie, la fraude Simbox fait perdre plusieurs milliards de FCFA par an aux opérateurs de téléphonie mobile. En effet, le Bypass téléphonique consiste à faire transiter des appels internationaux via un réseau local avant d’atteindre le destinataire final. Cette technique utilise donc le Simbox pour acheminer les appels internationaux par internet ou tout autre moyen, sans passer par les réseaux internationaux de Camtel, MTN, Orange ou Viettel qui sont les opérateurs officiels.

Les opérateurs veulent désormais faire front commun face à ce phénomène. Ils ont signé, le jeudi 22 juin 2017 à Yaoundé, un protocole d’accord qui vise essentiellement la coordination des efforts de lutte contre cette pratique. Ledit protocole engage les opérateurs à ne pas adopter des mesures susceptibles de favoriser le développement du phénomène et à mettre en place un dispositif technique efficace pour lutter contre cette pratique. Les signataires sont invités à disposer d’outils techniques fiables permettant de détecter et d’identifier en temps réel les numéros Simbox. «On a des outils aujourd’hui très performants qui nous permettent à la minute près de détecter le Simbox, après charge aux différents opérateurs de mettre des mécanismes en place pour pouvoir suspendre les numéros», assure le représentant du directeur général d’Orange.

Ces outils, indique-t-on, doivent fonctionner 24 heures sur 24 et produire, selon une périodicité fixée par l’opérateur, un rapport contenant entre autres informations la liste des numéros Simbox détectés. Les opérateurs devront définir communément un seuil d’alerte de numéros Off net détectés comme numéros Simbox. Par ailleurs, le protocole signé entre les opérateurs définit la procédure de blocage concertée des numéros convaincus de Bypas par l’opérateur du réseau auquel appartient le numéro Simbox.  Un comité a été institué, entre autres pour proposer des mesures pour une amélioration du cadre réglementaire de lutte contre le Bypass d’une part et des solutions techniques d’autre part, mettre en œuvre tous les moyens pour une résolution à l’amiable des litiges entre les opérateurs en rapport avec l’objet du protocole. Le quotidien indique qu’il est également prévu dans ledit protocole que les différends qui n’auront pas trouvé de solution au sein du comité technique devront être portés à l’arbitrage du régulateur des télécoms.

camernews-mobile

camernews-mobile