Sûreté nationale: du matériel roulant pour la police scientifique

L’outil de travail a été offert vendredi dernier par la coopération allemande.

Dans le cadre du « projet de renforcement des capacités de la Sûreté nationale » par l’Agence allemande de coopération internationale Giz, s’est déroulée vendredi dernier à la direction de la police judiciaire, la cérémonie officielle de remise d’un véhicule flambant neuf à la police scientifique et de l’identité judiciaire. Représentant le délégué général à la Sûreté nationale, le commissaire divisionnaire Dili Jacques, directeur de la police judiciaire, a tenu à magnifier la qualité de la coopération entre le Cameroun et la République fédérale d’Allemagne. Une coopération qui s’est notamment accélérée depuis l’année dernière, avec la signature d’une convention de partenariat pour la période 2016/2018.

Le 6 décembre 2016, l’identité judiciaire recevait déjà un important lot de matériels, d’équipements et d’accessoires techniques pour son opérationnalité et dans l’optique d’un maillage effectif des unités des régions du Centre et du Littoral. La cérémonie de vendredi dernier s’inscrit dans la continuité des actions pour l’atteinte des objectifs que se sont fixés les parties. Et les fruits sont déjà palpables. Sur les six derniers mois, 1426 suspects ont été signalisés dans la ville de Yaoundé, correspondant à 1426 fiches décadactylaires et 14 089 fichettes mono dactylaires, soit un total de 28 349 empreintes codifiées dans la base de données. Le directeur de la police judiciaire, Dili Jacques, a assuré le conseiller technique principal du projet à la Giz, Theodoor Frederik H. Houthoff, que la Sûreté nationale et la direction de la police judiciaire sauront être à la hauteur des efforts ainsi consentis.