SUD,La ligue régionale du cyclisme organise sa course à Ebolowa

Sur une distance de 60 kilomètres en circuit fermé dans la ville d’Ebolowa, la ligue régionale du cyclisme a réussi le pari de rassembler une bonne brochette de cyclistes venus des régions du Centre, Sud-ouest, Littoral et l’Ouest sous la présidence du secrétaire général de la région en compagnie des élus locaux et du peuple le 06 novembre dernier.

C’est  à la place de fête de Nko’ovos à Ebolowa que le départ a été donné par Thierry Kin Nou-Nana secrétaire général de la région du Sud. Une vingtaine de coureurs venus de quatre régions se sont donné rendez-vous pour cette célébration de la petite reine, sous le regard des responsables de la fédération Camerounaise de cyclisme venus vivre cet événement. François Etoa directeur de la course, les cyclistes avaient droit à quinze tours de 3.600 kilomètres, dans un circuit qui alternait le plat, les descentes et les montées.

Au bout d’une heure  seize minutes, Arthur Tella de cyclo-sport de la région du Centre a traversé la ligne d’arrivée le premier. Pour lui, s’était une victoire de l’expérience au milieu des amateurs de la région hôte qui n’ont pas assez de compétition dans les jambes.

Pour les responsables techniques de la fécacyclisme, le tour était d’un niveau très relevé avec un chronomètre de 46 kilogrammes par heure, ce qui augure un meilleur espoir pour la petite reine dans la région du Sud.

Pour François Bessawa président de la ligue régionale du cyclisme depuis trois mandats, la tenue de ce tour cycliste  relève du challenge dans son organisation. Car, les potentiels sponsors n’ont pas répondu entièrement ce qui n’a pas permis de dérouler toutes les articulations  festives prévues pour cet événement.

Mais de manière globale, on peut parler d’une opération réussie compte tenu de la forte mobilisation des populations qui se sont levées très tôt le long de l’itinéraire de la course. Toutes les parties prenantes à l’organisation ont joué chacune sa partition pour le succès de cet événement.

La communauté urbaine d’Ebolowa a répondu à cette sollicitation de la ligue régionale du cyclisme pour la tenue de ce tour.

cyclisme_tour_ebolowa_depart

Pour le président de la ligue régionale, le vœu est que la participation soit élargie, et que les sponsors puissent dans les prochaines épreuves répondre aux sollicitations. Selon le président de la fécacyclisme du Sud, organiser une course exige des moyens financiers  qu’il faut mobiliser, et la ligue régionale du Sud est à cette quête pour que l’ouverture du championnat l’année prochaine soit beaucoup plus bien élaborer.

Sauf que, la région François Bessawa qui occupe la tête de cette fédération  n’a pas dans son programme à apporter du nouveau, car limité par les moyens financiers.  Pas de compétition, par conséquence la ligue n’a aucune équipe de cyclistes, on ne parle de ligue que sur du papier. L’unique coureur qui s’est présenté, n’avait même pas de vélo normal devant lui permettre de prendre part à cette course.

cyclisme_tour_ebolowa_depart
Ce qui malgré sa bonne volonté ne lui a permis de faire plus de deux tours sur les quatorze prévus, situation similaire pour cinq autres coureurs venus des autres régions qui ont abandonné pour cause de vélos inappropriés.

Comment comprendre qu’on veule faire dans la petite reine sans vélo, ce qui met au goût du jour l’absence de formation à la base synonyme de manque de relève assurée. Lorsqu’on sait que Joseph Nkon ancien cycliste, aujourd’hui vétéran a réussi à boucler son nombre de passage, pendant que les jeunes jetaient l’éponge.

Le vœu pour la jeunesse de la région est que les compétitions puissent être multipliées afin d’intéresser les uns et les autres  à la pratique du vélo. Pour ceux des cyclistes ayant participé, l’essentiel était de prendre part, participer à cette fête du vélo  avec l’espoir que le lendemain sera meilleure. Une interpellation faite aux élites de la région à mettre la main dans la pate pour que le cyclisme puisse vivre aussi dans la région natale du chef de l’état, lui qui était un amoureux du vélo.