camernews-Fernandez

SUCCESSION FINKE : TRAPATTONI, FERNANDEZ ET ANTONETTI DANS LA SHORT-LIST

SUCCESSION FINKE : TRAPATTONI, FERNANDEZ ET ANTONETTI DANS LA SHORT-LIST

L’Italien et les deux Français font partie d’une liste réduite de techniciens devant succéder à l’Allemand qui ne sera pas reconduit.

Le contrat qui lie l’Allemand Volker Finke au Cameroun court jusqu’au 24 mai prochain et selon des informations puisées à bonne source, la volonté de la Fécafoot de ne pas maintenir le technicien fribourgeois a été entérinée par le gouvernement camerounais. Du coup, plusieurs noms circulent d’ores et déjà pour assurer la succession de Volker Finke à la tête des Lions indomptables.

D’abord il y a le favori italien Giovanni Luciano Giuseppe Trapattoni qui est âgé de 76 ans (17 mars 1939). Le technicien qui a roulé sa bosse dans les plus grands clubs européens et qui jouit d’une solide réputation de gagneur a les faveurs des décideurs. Il a entraîné et gagné avec des clubs comme le Milan AC, la Juventus Turin, Le Bayern Munich, etc. Bémol, ses prétentions salariales sont trop élevées pour le Cameroun et à moins de les revoir à la baisse, il faudrait se passer de lui. De plus, il n’a pas du tout l’intention de s’installer au Cameroun.

Il y a ensuite Luis Miguel Fernandez Toledo, âgé de 55 ans (2 octobre 1959) et qui est prêt à relever le challenge Camerounais après être passé de peu à côté du banc de touche du Sily national de Guinée il y a quelques semaines. Son passé de joueur et même d’entraîneur parle pour lui. Il a gagné partout où il est passé, notamment à Cannes, au PSG, à l’Espanyol, au Bétis Séville et même à l’Atletico Bilbao, etc. Sa hargne et sa grinta ont toujours fait des émules et nul doute que sa connaissance du football serait un atout majeur pour les Lions indomptables. Ses prétentions salariales sont dans les cordes du Cameroun. Seul bémol, il ne veut pas lâcher son émission à succès « Luis Attaque » sur RMC et ne devrait pas non plus séjourner en permanence au Cameroun.

Enfin, il y a enfin Frédéric Antonetti, âgé de 53 ans (19 août 1961), le moins connu mais celui qui tiendrait plus la corde. Volubile, travailleur et acharné, il a une connaissance bien avérée du football professionnel. D’abord en tant que joueur, puis en tant qu’entraîneur. Saint-Etienne, Bastia, Rennes et Gamba Osaka (où il a entraîné Patrick Mboma en 1999) comptent parmi ses expériences les plus significatives. En plus de cela, il n’est pas très difficile côté salaire et est prêt à résider au Cameroun en permanence, même si bien évidemment, il lui faudra se déplacer énormément pour aller superviser les joueurs camerounais qui évoluent pour la plupart en Europe.

 

camernews-Fernandez

camernews-Fernandez