camernews-Mbia-Lion

Stéphane Mbia, pardonne leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font !

Stéphane Mbia, pardonne leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font !

Cher grand frère, c’est avec beaucoup d’étonnement que j’ai appris votre agression il y’a quelques jours à l’avenue Kennedy par nos propres Compatriotes.

Humblement je n’accuse pas mes compatriotes chéris, car la poudre de la cocaïne du football les a drogué, les désorienté, et les a transformé  en abruti. Je ne sais pas ce qui a take les camerounais, souvent les gars ne do pas comme ça. Mais je suis quand même sûr qu’ils ont appris ça d’Alexandre. Bon  laissons tomber !

Il m’a été rapporté que les motifs  de votre agression étaient l’argent et la défaite au mondial.
Premièrement s’agissant de cet argent, pour une fois, le système a encore pu détourner nos compatriotes de la réalité. Mais aujourd’hui il faudrait qu’ils retrouvent les rails en sachant une chose banale mais indispensable : la FIFFA déverse un montant environnant 5,5 million d’euro à chaque fédération de football des pays participants.

Les camerounais ne know pas le way, et au lieu d’aller au fond de la vérité, ils s’entêtent à réclamer un argent qu’ils disent leur appartenir.   « Quand les gens détournent les milliards ça ne vous do rien, dès lors que les lions réclament légitimement une partie des dos reçus, ça devient votre argent ! » autre chose, le fait pour les lions d’avoir perçu 56 millions n’implique pas qu’ils vont manu militari gagner la coupe du monde. Combien de bourreaux et de filous du ngomna   camerounais étaient censés de construire les hôpitaux et les forages depuis  l’an 2000, et jusqu’aujourd’hui il n’y a même pas encore eu de trace d’un semblant centre de santé ou de puits ?

La foule camerounaise est en train d’être détourné de la réalité par certains assassins qui ont envie de lancer la culpabilité sur des simples citoyens. Les discours prolixes de quelques prosélytes masturbateurs d’opinion publique, ont corrompu et  concilié la collectivité quant à l’urgence qu’il y’a à jeter l’opprobre sur les lions. Ce serait un tort de supporter et de soutenir les lions vis-à-vis des djoukssa et des kankan comportements qu’ils ont affiché sur le terrain : je parle de la tcham et du king-boxing crée sous la houlette d’Alex. « Heureusement que dans l’équipe il y’avait un séparateur de bagarre et un katika. »

C’est vrai qu’on n’apprécie pas ces conduites avilissantes, mais quant à leurs dos, il serait stupide de continuer de réclamer un way acquis légitimement. Les camerounais devraient plutôt réclamer à la féca-machin, le reste des dos avant qu’ils ne commencent à djoss le chinois et l’arabe lors des comptes rendus. Heureusement que Pa’a Biya veille dessus.

S’agissant de la défaite des lions, cher Stéphane Mbia, l’agression donc tu as été victime à l’avenue Kennedy, gars père laisse comme ça,  Ce n’est que la manifestation concrète d’une éducation politisée, truquée et imbibée de mensonges et de désorientations, et de faux-faux ways comme ça. Le système à amener all le motoo à forget leur quotidien.

Je ne refuse pas que le fait de réclamer la victoire au mondial ne relevait pas d’un acte patriotique. Eutch, au contraire gars, ça prouve qu’il y’a encore des di-man comme moi qui croient encore à un lendemain prospère, père ! Ça prouve qu’il y’a encore des gens qui savent revendiquer ! En tout cas hein, revendiquer quoi même ? Stéphane Mbia, quand tu passais à kennedy dans ta caisse les gars-là t’ont bloqué pour exprimer leur mécontentement et revendiquer leur part de « do’os » non ?

Mais dis djoss-moi maintenant père, quand on cut souvent la light et que les gars nlangua avec la bougie là, ils peuvent revendiquer ? Ne tentez-pas !
Quand les ministres passent souvent dans leurs cortèges avec le vrai argent du peuple, les camerounais revendiquent ? Ne tentez-pas !
Quand les camerounais intelligents ngwa’a les concours depuis 20 ans sans réussir là, ils revendiquent ? Revendiquer quoi ! Ne tentez-pas !
When  France di came kill us with fulish education, they di revendicate ? revandicate wathy ? don’t  tenté  boy?

Quand les étudiants composent la session normale, non seulement on ne leur back pas les copies, mais en plus on le leur  back pas les relevés là, ils revendiquent ? Ne tentez-pas !
Bientôt c’est la session normale comme ça, il y’a certains qui n’ont même pas bolè les cours et les TD, les camerounais ont réclamé ? Ne tentez-pas !
Il y’a des étudiants de master qui ont déposé leurs projets de thèse en 2010 quand j’arrivais ici, ils n’ont jamais soutenu, Les camerounais ont revendiqué ? Ne tentez-pas !
Quand on détruit les maisons des gens à Yaoundé et douala pour ne pas remplacer là, les camerounais revendiquent ? Ne tentez-pas !

Il y’a certains doctar, qui ont tcha les thèses de doctorat des jeunes et depuis qu’ils lisent là, ils ne sont qu’à la première page. Les camerounais ont revendiqué ? Ne tentez-pas !
Quand vous entrez dans le bureau du pater là, vous le saluez, il mimba comme si vous étiez un djoundjoun là, vous revendiquez ? Ne tentez-pas !
Quand la sauce du couscous là est souvent gattée là, vous revendiquez ? Ne tentez pas !

Voilà 11 ans que  FOE est dye, on n’a même rien do pour commémorer sa mort, les camerounais ont revendiqué ?

Quand on a enlevé jean Paul Akono pour mettre Finker là, vous avez revendiqué ?  Stéphane Mbia, Laisse ! N’est-ce pas tu es leur boutukou ?
L’histoire reconnaitra qu’il n y’ a pas de différence entre mon Cameroun chéri, et le générique du journal de la radio de la CRTV. Depuis des années, le générique-là n’a pas encore chenjam. (es ce que vous avez revendiqué ? » Pendant tout ce temps, certains comédiens qu’on call « intellectuels » passent le temps à nous enseigner la démagogie.

Moi j’ai djoss mes ways en camfranglais, bientôt ils vont djoss que je topo’o les ways du kwatt et des nangas, comme si c’était moi qui avait créé le camfranglais là. L’heure est au nouveau way, il faut topo les simples ways que les di-man du kwatt peuvent ya’ah sans trop se hambock avec les gros mots que les paters là disent souvent pour qu’on applaudisse là.
Cher Stéphane Bia, entre-temps père,  56 millions ce n’est quand même quelque chose.

Je sais que les policiers qui t’ont sauvé dans l’agression à l’avenue Kennedy ont aussi gratté pour eux, mais entre-temps père, pour montrer que vous aimez ce pays avec l’appui de Sammy, à qui j’écrirai la prochaine lettre, faites quelque chose de concret pour la nation, en souvenir de ce mondial : des petites écoles, des petits centres de  santé, des forages, et bien d’autres petites choses. J’ai dit petite chose seulement. Pardon ne faites pas les dons dans les hôpitaux, parce que parfois quand on do l’affaire là, ce sont les médecins qui deviennent les malades. Utilisez une autre stratégie.

Oublie ce que les camerounais ont do là père, mais essayez de causer entre vous avec le pitchitchi pour voir ce que vous pouvez do pour nous flatter. Je sais que vos familles ont déjà fait leurs états de besoins, euycth : c’est tout à fait normal non père ! Mais pensez aussi à la nation, car ils ont vraiment fâché. Même moi hein père, je suis un peu fâché : Quand Neimar mettait le deuxième but là, Itange choisit l’angle comme si c’était le penalty comment non père ?  Toi-même tu as raté un but là comme ça, jusqu’à si je te voyais, je devais te boxer ! Donc père entre-temps, si tu fais un geste pour moi, je ne peux pas barrer. Je ne te ask pas de me do le transfert de 1 million, père ce que ma puce va gonfler !

Je te demande implicitement de penser à tes fans, de leur faire plaisir, pas en leur envoyant quoi que ce soit, mais en faisant un geste patriote qui rehaussera ton image !  Père je te laisse, que le tout puissant te bénisse, qu’il aide les camerounais à comprendre et chercher la vérité, et qu’ils pardonnent à tes agresseurs maintenant et pour des siècles des siècles amen !

 

 

camernews-Mbia-Lion

camernews-Mbia-Lion