camernews-ts-shaq-statue-announce

STATUFIÉ PAR LES LAKERS, LA LÉGENDE SHAQUILLE O’NEAL EN 10 CHIFFRES

STATUFIÉ PAR LES LAKERS, LA LÉGENDE SHAQUILLE O’NEAL EN 10 CHIFFRES

Le club de Los Angeles a salué sa carrière en érigeant une statue à son effigie devant le Staples Center.
Après Magic Johnson, Jerry West et Kareem Abdul-Jabbar, Shaquille O’Neal. Les Lakers ont en effet érigé une statue de bronze à l’effigie de Shaq vendredi, devant le Staples Center. Là où il a gagné trois de ses quatre titres de champion NBA avec Kobe Bryant et Phil Jackson, lesquels étaient présents à la cérémonie, entre autres. Une statue mesurant 2,74m et pesant 544 kilos, qui montrera un Shaquille O’Neal claquant un dunk. Retraité des parquets depuis 2011, Hall of Famer depuis 2016 et aujourd’hui reconverti comme consultant télé, «Diesel» a d’abord cru à une blague quand on lui a appris qu’il aurait sa statue à L.A., mais c’était bien vrai… Un honneur à la mesure du talent et de la domination de l’intéressé sur la NBA. Rappelons que son maillot, frappé du numéro 34, a été retiré de la circulation par les Lakers il y a trois ans.
1. En remportant la lottery de la Draft 1992, les patrons du Magic d’Orlando ne se sont pas longtemps demandés qui ils sélectionneraient. C’est évidemment le nom de Shaquille O’Neal qui était appelé en premier par David Stern et qui filait en Floride. Pour le meilleur, mais pour quatre ans seulement… Shaq qui sortait de trois ans à LSU, avec, au total, 21,6 points, 13,5 rebonds et 4,6 contres de moyenne (90 matches).
2. Le natif de Newark (New Jersey) a décroché deux médailles d’or avec Team USA : à l’occasion du championnat du monde 1994 au Canada et deux ans plus tard, lors des Jeux olympiques 1996 d’Atlanta.
4. Après quatre ans à Orlando, avec un titre de Rookie de l’année en 1993, une première apparition en finale (1995, défaite en quatre manches face à Houston) et déjà quatre sélections au All Star Game, Shaquille O’Neal, libre de tout
engagement, plie bagages et prend la direction de Los Angeles. Il y remportera trois de ses quatre titres (2000, 2000, 2001) aux côtés de Kobe Bryant et sous les ordres de Phil Jackson. Avec trois titres de MVP des Finales à la clé ! On se souvient notamment de la campagne 2001, avec une seule défaite en play-offs, lors du premier match des Finales, contre Allen Iverson et les 76ers (15v-1d en play-offs, 4v-1d en Finales). Avec une fin de parcours à L.A. moins heureuse, marquée par sa brouille avec le «Black Mamba», une défaite lors des Finales NBA 2004 (face à Detroit) et un trade à Miami. C’est justement avec le Heat que Shaquille O’Neal remporte son quatrième sacre, en 2006, aux côtés de Dwyane Wade. 26 joueurs seulement ont gagné plus de quatre bagues de champion dans toute l’histoire de la NBA.
15. L’ancien élève de LSU a été invité au All Star Game 15 fois (forfait en 1997, 2001 et 2002). Autant que Kevin Garnett et Tim Duncan. Seuls Kareem Abdul-Jabbar (19 sélections) et Kobe Bryant (18) ont fait mieux. Shaquille O’Neal a été désigné MVP du match des étoiles trois fois (2000, 2004, 2009).
19. Shaq a joué dix-neuf saisons en NBA, dont huit avec les Lakers (1996-2004) et quatre avec les clubs floridiens d’Orlando (1992-96) et Miami (2004-08). Il a également porté les couleurs de Phoenix (2008-09), Cleveland (2009-10) et Boston (2010-11) pour terminer sa carrière de «Hall of famer».
27. Shaquille O’Neal a connu ses meilleures années à Los Angeles. Durant son passage chez les Lakers, il a tourné à 27 points, 11,8 rebonds et 2,5 contres (23,7 points, 10,9 rebonds, 2,3 contres en carrière).
29,7. Sa meilleure saison ? Peut-être 1999-2000, quand il avait hérité du titre de MVP, le seul de sa carrière, et terminé en tête des scoreurs avec des moyennes de 29,7 points, 13,6 rebonds et 3 contres. A noter que l’intéressé a aussi été meilleur scoreur de la NBA en 1995 avec 29,3 points par match, à Orlando.
61. Les Clippers étaient passés à la moulinette le 6 mars 2000, face à un Shaq au sommet de son art. Ce dernier avait compilé 61 points (record en carrière) à 24/35 aux tirs et capté 23 rebonds (victoire 123-103).
2016. Il a fait son entrée au Hall of Fame l’année dernière. Une évidence.
28.596. Le nombre de points inscrits par le «Big Cactus» au cours de sa carrière. Assez pour être le septième meilleur scoreur de l’histoire de l’Association. Bientôt le huitième, car LeBron James (28.500 points en carrière) n’est plus très loin derrière… Shaq, c’est aussi 13.099 rebonds (14e) et 2732 contres (8e).

 

camernews-ts-shaq-statue-announce

camernews-ts-shaq-statue-announce