Service civique national: des sélections en cours

L’enrôlement d’appelés et de volontaires a commencé vendredi dernier  sur l’ensemble du territoire national.

Un point de presse pour expliquer les contours de la sélection et de la formation des nouvelles cuvées des « appelés » et des volontaires de l’Agence du service civique national de participation au développement. Mercredi dernier, au siège de cet organisme, M. Taossi, le directeur général, au cours de son point de presse, a touché les détails pour souligner l’importance de ces deux événements.  Un total de 1000 appelés et 620 volontaires seront sélectionnés dans les dix régions du pays pour le compte de l’année 2017. Ils s’ajouteront à d’autres cuvées formées depuis 2012.
Un appelé est un jeune âgé entre 17 et 21 ans, ayant reçu une formation sur le civisme, l’éducation physique, la consolidation de la solidarité, la paix, l’intégration nationale, le secourisme et la protection de l’environnement. Il doit avoir à cœur la conscience citoyenne, l’engagement patriotique. Les appelés reçoivent des kits scolaires et des matériels didactiques pour animer, au sein de leur environnement, des clubs d’éducation civique. Est volontaire, toute personne qui s’engage, de façon désintéressée à un projet d’intérêt général dans le cadre du service civique national pour une période de six mois dans les domaines agricole, pastoral, halieutique.  A l’issue de la formation, des facilités sont accordées aux volontaires, organisés en GIC, pour leur autonomisation. M. Taossi, DG de L’Agence du service civique, estime à 40 millions l’enveloppe mise à la disposition de la cuvée de 2016 pour développer les activités  dans certains centres de référence. Dans cette perspective, on a appris que des villages pionniers de production ont été créés, à raison d’un par région, avec pour objectif de fixer les jeunes, développer les pôles agro-pastoraux et ce faisant, stopper, l’exode rural. La formation, pour les deux entités, va du 1er au 31 août dans les centres retenus.