Sérail: La Mifi fait son entrée

La nomination le 2 octobre dernier, de Pascal Nguihé Kanté comme secrétaire général adjoint des services du premier ministre, est inédite. Car jamais un fils de la Mifi n’avait occupé un tel poste de responsabilité dans l’appareil étatique.

 

«Ouf!», ont soupiré les natifs du département de la Mifi, le vendredi 2 octobre 2015. Puisque, les importants décrets signés par le Président de la République ce jour-là, ont consacré l’un de leurs fils. A savoir Pascal Nguihé Kanté. Jadis enseignant à l’université de Dschang et Directeur de la division de la valorisation et de la vulgarisation des résultats de la recherche, au ministère de la recherche scientifique et de l’innovation (Minresi), le natif de Kouogouo dans l’arrondissement de Bafoussam 3ème, fait désormais partie de ceux sur qui Paul Biya a jeté son dévolu pour l’accompagner dans les chantiers de construction du Cameroun. Il a en effet été nommé Secrétaire général adjoint des services du Premier ministre. Une nomination qui vient briser un signe indien. Car depuis la partition en 1992 de la grande Mifi, pour constituer deux nouveaux départements (le Koung-khi et les hauts-plateaux), le département qui a conservé l’appellation Mifi, rêvait de voir l’un de ses fils occuper une haute fonction dans le sérail. L’attente a été longue; mais c’est fait depuis le 2 octobre dernier. Et cela ne cesse de charrier des scènes de jubilation. Ce mercredi 7 octobre 2015, dès 13 heures, c’est la bretelle allant du lieu-dit «rond-point auberge» à la préfecture de Bafoussam que les jeunes de la Mifi, ont choisi pour exprimer leur joie. Plus d’une  cinquantaine de jeunes scolarisés et non scolarisés, s’est déversée dans cette partie de la ville, pancartes, banderoles, gadgets entre les mains. «Excellence monsieur Paul Biya, les jeunes de la Mifi vous remercient pour la nomination du Dr Pascal Nguihé Kanté au prestigieux poste de secrétaire général adjoint des services du premier ministre», pouvait-on lire sur l’une de ces pancartes. Toutes les communautés et associations des jeunes, parrainées par le nouveau secrétaire général adjoint des services du chef du gouvernement, y ont été fortement représentées. Tout comme les jeunes ayant  bénéficié tout récemment d’une formation en informatique au centre communautaire de la jeunesse de Bafoussam 3ème. Egalement ceux qui ont participé au championnat de vacances qui porte le nom du nouveau collaborateur du Premier ministre, ont daigné immortaliser ce rendez-vous. Apres Quarante-cinq minutes de marche, le temps, d’un trafic routier barricadé inopinément, ils ont débarqué à l’esplanade de la préfecture du département de la Mifi. Là-bas, les attendait impatiemment Joseph Tangwa Fover. Chants, danses et festoiements ont vivement alimenté cette occasion. Au chef terre, de les rassurer. «Je vous promets que votre message sera transmis à qui de droit. Vous pouvez rentrer chez vous tranquille», a promis Joseph Tangwa Fover, préfet de la Mifi.