camernews-essimi-menye-l-nw

Sérail: Essimi Menye sera soigné en France

Sérail: Essimi Menye sera soigné en France

L’ancien Ministre de l’Agriculture a été évacué le 1er décembre 2015.

Cameroon-Info.Net a donné l’information en primeur hier 1er décembre 2015. La quasi-totalité des quotidiens reviennent sur ladite information ce mercredi 02 décembre. Parmi ces journaux, La Nouvelle Expression(Lne) qui précise qu’Essimi Menye a été évacué en France.

«C’est par un avion médicalisé qu’Essimi Menye a quitté le Cameroun hier aux environs de 4h pour la France. Après une escale par Douala. Après trois semaines d’immobilisme à l’hôpital de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (Cnps) de Yaoundé, l’ex-ministre de l’Agriculture et du développement rural (Minader) qui sollicitait une évacuation sanitaire pour un suivi plus rassurant du malaise dont il souffrait et qui peinait à trouver solution au pays, a finalement pu se faire comprendre de Paul Biya, le chef de l’Etat », peut-on lire dans les colonnes de Lne.

Toujours aucune information précise sur le mal dont souffre l’ancien Ministre des Finances. Lne croit savoir que l’évacuation du ressortissant du département de la Lékié dans le Centre réjouit ses proches. Le journal rapporte les propos d’un journaliste qui était présent à l’Aéroport International de Yaoundé au moment du départ de l’ancien membre du gouvernement.

«Il a été évacué sur hautes instruction du chef de l’Etat», soulignent ses proches. «Lundi soir à l’aéroport International de Douala, ils étaient des centaines, à venir témoigner de leur reconnaissance et celle de la patrie, au ministre Essimi Menye pour ses bons et loyaux services durant son passage au gouvernement. Amis, familles et connaissances ont entonné des chansons pour saluer le «geste fort du président Paul Biya», a indiqué Nestor Nga Etoga, correspondant local du site internet alwihdainfo.com.

Une joie toutefois mesurée, car, selon un proche de la famille, «il est pris en charge par son assurance, parce que le système n’a pas voulu débloquer l’argent nécessaire pour ses soins là-bas». Mais l’essentiel reste bien la décision du président de la République de faire évacuer l’ancien fonctionnaire du Fonds Monétaire International. Une décision que ses proches considèrent comme une prise de positions relative à ses ennuis judiciaires supposés ou réels.

 

camernews-essimi-menye-l-nw

camernews-essimi-menye-l-nw