Semaine de l’Unité – Marches et prières au menu

Programme retenu lors de la quatrième réunion préparatoire présidée hier par le ministre Bidoung Kkpwatt.

« Le programme national harmonisé et synchronisé de la célébration de la prochaine fête nationale de l’Unité est riche d’activités variées de brassage, de divertissement, de sensibilisation, d’éducation ; bref d’émancipation des esprits pour affiner toujours davantage le mieux-vivre ensemble des Camerounais ».

Quand Bidoung Nkpwatt, le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec), l’affirmait hier, il avait en face de lui les membres de toutes les commissions mobilisées pour la réussite des festivités de la 43e fête de l’Unité nationale, réunies dans le cadre de leur quatrième réunion préparatoire.

Une prise de position qui a raisonné comme une interpellation à chacune des commissions mises en place pour produire un travail à la hauteur des attentes.

Ainsi, outre la cérémonie de lancement officiel qui aura lieu lundi prochain à Maroua sous la présidence du représentant personnel du président de la République, Paul Biya, diverses autres activités ont lieu sur l’ensemble du territoire.

Le samedi 16 mai 2015, par exemple, une marche de l’Unité est envisagée.

« Ces marches s’achèveront aux points d’arrivée avec les prières inter-religieuses qui vont regrouper les congrégations religieuses les plus représentatives de notre pays », souligne le rapporteur général du comité.

A Yaoundé, siège des institutions, cette marche se déroulera sur dix itinéraires éclatés représentant les régions du Cameroun.

Il est d’ailleurs prévu que les colonnes de marcheurs convergent au rond-point des services du Premier ministre où seront organisés des mouvements spécifiques de brassage et des chorégraphies symboliques magnifiant l’unité et l’intégration nationales.

« Les cérémonies à l’arrivée de la marche de l’Unité et de l’intégration dans la capitale seront présidées par le représentant du chef de l’Etat », a précisé le ministre Bidoung Nkpwatt.