camernews

Sécurité: Le commissaire de Police de Mbouda démis de ses fonctions après avoir tué un civil

Sécurité: Le commissaire de Police de Mbouda démis de ses fonctions après avoir tué un civil

Pierre Mézépo en fuite, a été remplacé par Jean Didier Mvé Olo’o.

Pierre Mézépo n’est plus le patron du commissariat de sécurité publique de Mbouda dans la Région de l’Ouest. L’officier de police principal a été remplacé hier, 13 juillet 2016, par le Commissaire de police Jean Didier Mvé Olo’o, précédemment en service à la division régionale de la police judiciaire de l’Ouest, à Bafoussam.

La Nouvelle Expression (LNE) en kiosque le 14 juillet souligne que la cérémonie sobre de prise de service était présidée par Simon Zimbi Mbankwéné, Délégué régionale de la Sûreté nationale pour l’Ouest. Une cérémonie de prise de service sans passation de service. Et pour cause, l’ex-occupant du poste est en fuite.

Pierre Mézépo est en effet introuvable depuis le samedi 9 juillet. Ce jour-là, il a abattu de sang-froid un civil qui sortait d’un débit de boisson. Selon des témoignages, raconte LNE, «autour de 3 heures, cet officier de police principal a dégainé à bout portant sur le nommé Joseph Talla. L’entrepreneur de 34 ans, apprend-on, ressortait d’un débit de boisson baptisé ‘‘Longué Longué’’ situé à l’entrée du lieudit ‘‘Cinéma Mafoka’’, en compagnie de trois amis. Surpris par l’homme en tenue en train de vider sa vessie sur le terre-plein, il aurait été apostrophé à propos de son incivisme. Entre les cinq noctambules, va déclencher une vive dispute. Nos sources renseignent qu’un propos irrévérencieux de la victime aurait irrité le commissaire. Et en guise de riposte, il a flanqué froidement une balle dans le flanc gauche de l’un de ses vis-à-vis, en l’occurrence Joseph Talla. Il va s’écrouler et rendre l’âme sur-le-champ».

Ce drame va créer la panique dans tout le Chef-lieu du Département des Bamboutos. «Aussitôt le commissariat est envahi par plusieurs centaines de personnes en colère, déterminées à en découdre avec le bourreau de leur concitoyen. Les appels au calme lancés par les autorités administratives et judiciaires de la ville sorties illico n’y feront rien. Encore moins l’intervention des éléments du Groupement Mobile d’Intervention (GMI) partit de Bafoussam avec le Délégué régional de la sureté nationale pour l’Ouest. Alors que les esprits s’échauffaient davantage, les éléments du GMI vont conduire le corps de Joseph Talla, à la Préfecture de Mbouda où une réunion entre les autorités et la famille de la victime a permis d’édulcorer la colère des manifestants. C’est vers 7 heures que Mbouda a finalement retrouvé son calme», relate le journal.

Le présumé meurtrier reste recherché à ce jour. Didier Mvé Olo’o hérite donc d’un commissariat qui a désormais mauvaise réputation. Pierre Mézépo, son prédécesseur, avait été nommé commissaire par intérim le 8 septembre 2015 en remplacement de Pierre Tamo. Ce dernier suspendu lui-même «après avoir tenté d’empêcher une réunion des élites du Département des Bamboutos, organisée par le Ministre Emmanuel Nganou Djoumessi, pour défaut d’autorisation de manifestation publique», indique LNE.

camernews

camernews