samuel-etoo-camernews

Samuel Eto’o Il n’y a pas de problème de primes !

Le  capitaine  des  Lions  indomptables,  Samuel  Eto’o  Fils,  a  tenu  lors  d’une  entrevue  à  clarifier  la

situation sur le problème de primes au sein de la tanière. Selon le goleador camerounais, le problème

des primes a été mal perçu et mal traité par les hommes de médias qui, selon lui, veulent déstabiliser

le groupe. Donc, le problème aurait été mal posé, car la préoccupation des joueurs était de  savoir

comment les dirigeants de la Fecafoot géraient les  ressources  financières du  football camerounais.

Dans son interview, Samuel Eto’o  fils affirme que plus de 90 % des  fonds récoltés par la Fédération

camerounaise  de  football  sont générés  par les  Lions indomptables. Ses  fonds  d’après lui  devraient

être  utilisés  pour  le  développement  de  notre  football  et  pour  récompenser  les  performances  des

joueurs sur le terrain.

Selon le capitaine, le management de l’équipe nationale laisse à désirer. Les joueurs, à  travers leur

porte-parole,  dénoncent  l’opacité  sur  la  gestion  des  fonds  de  l’équipe  nationale,  ils  revendiquent

plus de clarté, de  responsabilité de la part des dirigeants de la Fecafoot. Pour illustrer  son propos,

il  souligne :  « Nous  réclamons  la  transparence  sur  la  gestion  de  l’argent  que  nous  avons  généré.

Nous voulons savoir ce que sont devenus les cinq cent mille euros de prime de qualification versés

par  Puma  depuis  six  mois  déjà.  Sans  oublier  l’argent  payé  par  les  sponsors  locaux.  Nous  voulons

également  savoir  quelle  est  notre  quote-part  sur  les  primes  prévues  par  la  FIFA.  Comme  vous  le

constatez, le gouvernement n’est pas directement concerné. Par contre, nous sollicitons l’entregent

du gouvernement pour obliger les dirigeants à nous payer notre dû ». Voilà le climat qui prévaudrait

au sein de la tanière et au vu de celui-ci, vous comprendrez aisément pourquoi le capitaine appelle

le gouvernement à la rescousse. C’est à croire que les primes sont une malédiction au sein de cette

équipe. Ailleurs, des dispositions sont prises des mois à l’avance concernant de tels aspects afin de

permettre  aux  équipes  de  rester  concentrées  sur  leur  préparation  et  sur  les  épreuves  à  venir.  Et

après nous sommes surpris des résultats.