Sally Nyollo: «Je suis venue au Cameroun à l’invitation de Madame Lagarde»

Sally Nyollo: «Je suis venue au Cameroun à l’invitation de Madame Lagarde»

La chanteuse camerounaise de la diaspora Sally Nyollo est l’invitée d’honneur du lancement de la rentrée culturelle 2016 initiée par le Ministère des Arts et de la Culture.

Dans une interview accordée au Quotidien de l’Economie du vendredi 22 janvier 2016, la chanteuse internationale Sally Nyollo parle de ses débuts dans la musique. Elle parle aussi de son succès mais également de la rentrée culturelle 2016, une nouvelle initiative du Ministère des Arts et de la Culture.

«Et voilà que son Excellence monsieur le ministre vient avec un concept en 2016 avec une ouverture des festivités parce que nous les artistes, on espère que l’année sera riche en festivals, et l’ouverture de la saison culturelle 2016, c’est ce qu’il nous fallait pour donner le coup d’envoi», dit-elle. Ce qui parait curieux, c’est le fait que monsieur le ministre n’a pas pris la peine d’inviter personnellement la chanteuse camerounaise mondialement reconnue. «Je suis venue au Cameroun à l’invitation de Madame Lagarde, j’ai beaucoup de projets», confie-t-elle dans les colonnes du journal.

Par ailleurs, Sally Nyollo dit avoir atteint le succès parce qu’elle est une «femme têtue». Elle avoue avoir eu la chance de voyager grâce aux contraintes professionnelles de son père. A l’âge de 12 ans elle quitte le Cameroun. Avec ces multiples voyages, «j’ai travaillé mon cerveau à essayer de garder tout ce que j’ai acquis auparavant avant de quitter le Cameroun», c’est ce qui lui a permis de garder ses racines. La lauréate du prix Découvertes RFI (Radio France Internationale) 1997, quand bien même étant invitée dans son propre pays par une française, est ravie d’assister à la rentrée culturelle 2016.

 

camernews-sally-nyollo

camernews-sally-nyollo