Sales temps pour les trafiquants de drogue.

Kribi (Océan)-Le capitaine Hubert Belibi Atangana a donc détruit « Babylone ». Ce secteur, d’une grande réputation de trafic des drogues à Kribi, vient d’être complètement rasé et plusieurs hors-la-loi qui y vivaient, sont derrière les barreaux.

Une fierté pour les populations des quartiers Mokolo et Zaire qui ont retrouvé le sommeil qu’ils avaient perdu depuis des années. Il était 15 heures, sous un soleil ardent, lorsque le commandant de compagnie de Kribi a lancé l’assaut.

Les pandores ont envahi la broussaille qui s’étend jusqu’au bord du fleuve Kienké, au quartier Mokolo. Quatre jeunes garçons ont été neutralisés. Trois autres se sont jetés dans le fleuve et par la nage, se sont enfuis. Ces hors-la-loi ayant déjà délimité leur territoire, une superficie d’environ 5000 mètres carrés. Ils violaient et agressaient toute personne qui s’y aventurait. Une bonne quantité de chanvre indien a été récupérée.

Les huttes qui servaient d’habitations ont également détruites. C’est en héros que les gendarmes sont sortis de la broussaille. « Bravo mon capitaine », a lancé une dame. « Chaque chose a une fin » a déclaré le chef du quartier. « La chasse continue », annonce le commandant de compagnie.

Direction Dombè, toujours en bordure de la Kienké. Dans ce secteur baptisé « Jamaïca », cinq personnes ont été interpellées. Au quartier Afan Mabé, les « colombiens » ayant été informés de l’opération, se sont évaporés dans la nature. La grosse prise sera dans une maison en chantier au nouveau quartier Antenne orange.

Des huit personnes trouvées sur le lieu appelé « temple de Golgotha », aucune n’a pu s’échapper. C’est donc près de vingt hommes âgés entre 20 et 45 ans qui ont été déférés au parquet des tribunaux de Kribi. Et selon notre source, tous, impliqués dans les circuits de trafic et de consommation des drogues, sont écroués à la prison principale de Kribi. Les autorités administratives, judiciaires et les forces de maintien de l’ordre rassurent que l’opération est loin d’être terminée.