Rugby: la Fédération internationale au chevet du Cameroun

Un émissaire est arrivé mercredi pour s’enquérir de la situation au sein de la fédération.

Marcellin Zahoui, trésorier du Rugby Afrique, instance faîtière de la balle ovale sur le continent et, par ailleurs,  émissaire spécial de la World Rugby, la Fédération internationale, séjourne depuis mercredi au Cameroun, et ce jusqu’au 1er août 2015. Au programme ce vendredi, deux audiences avec le ministre des Sports et de l’Education physique, Adoum Garoua, ainsi qu’avec Hamad Kalkaba Malboum, président du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc). Mais déjà hier, Marcellin Zahoui a rencontré à huis clos les deux factions opposées au sein de la Fédération camerounaise de rugby (Fecarugby).

Cette visite intervient, en effet, dans un contexte marqué par une crise au sein de la Fecarugby, du reste suspendue, une nouvelle fois par la World Rugby récemment. Une faction conduite par Jacques Ngonsu, ex vice-président de la Fecarugby, reproche à Jean-Daniel Likale, le président, sa gestion. Au plus fort du différend, Jacques Ngonsu et ses partisans ont été radiés de la fédération, à l’issue d’un conseil de discipline jugé « irrégulier » par les victimes.

Dans un courrier adressé à la Fecarugby par Abdelaziz Bougja, président du Rugby Afrique, celui-ci demande des explications sur ces  plaintes relatives à des irrégularités et des manques de conformité dans l’administration de la fédération. Par ailleurs, Jean-Daniel Likale devait apporter des éclaircissements au sujet d’un détournement de fonds présumé, concernant le montant de 20000 dollars (environ 10 millions de F) octroyé par Rugby Afrique. Une situation qui affecte le développement de la discipline sur le plan national et international.