camernews-adc

Roger Ntongo Onguéné, l’ancien patron des Aéroports du Cameroun, écope de 30 ans de prison

Roger Ntongo Onguéné, l’ancien patron des Aéroports du Cameroun, écope de 30 ans de prison

Environ 2 milliards de francs Cfa. C’est le montant que Roger Ntongo Onguéné, ancien directeur général des Aéroports du Cameroun (ADC), et ses co-accusés ont soustrait des caisses de cette entreprise à capitaux publics, entre 2003 et 2007. Pour ces faits de «coaction de détournement de deniers publics, usage de faux en écriture de commerce et de banque, fabrication de preuve et prise d’intérêt directe» ; l’ancien patron des Aéroports du Cameroun vient d’être condamné par le Tribunal criminel spécial, à une peine d’emprisonnement de 30 ans.

C’est la 3ème condamnation infligée à l’ancien DG des ADC depuis son limogeage le 15 juin 2009. Incarcéré à la prison centrale de Kondengui, à Yaoundé, depuis 2010, Roger Ntongo Onguéné a été une première fois condamné la même année à 12 ans de prison, pour détournement d’une somme de 350 millions de francs Cfa, du temps où il gérait encore l’aéronautique civile camerounaise.

En 2013, la justice camerounaise a prononcé à son encontre une seconde condamnation à une peine d’emprisonnement, de 20 ans cette fois-là. Dans cette autre affaire, l’ancien DG des ADC avait été reconnu coupable de détournement d’une somme de 175 millions de francs Cfa, au moyen de l’attribution de marchés publics jugés fictifs.

Avec ces trois condamnations, Roger Ntongo Onguéné est, pour l’heure, l’un des plus gros clients de l’opération épervier, du nom de cette sorte d’opération «mains propres» lancée en 2006 par le chef de l’Etat camerounais, afin de traquer les prévaricateurs de la fortune publique. Depuis lors, d’anciens DG, ministres et même un ancien Premier ministre sont passés à la trappe.

camernews-adc

camernews-adc