camernews-roger-milla

Roger Milla égratigne encore Volker Finke. Le Vieux Lion réclame aussi le recrutement des binationaux tels que Umtiti, Ntep, Bahebeck

Roger Milla égratigne encore Volker Finke. Le Vieux Lion réclame aussi le recrutement des binationaux tels que Umtiti, Ntep, Bahebeck

L’ancienne gloire des Lions Indomptables de football, devenu Ambassadeur itinérant, a livré son sentiment hier  à la sortie du stade Ahmadou Ahidjo où il venait de vivre le match décisif Cameroun contre la RD Congo comptant pour la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2015.

De tous ceux qui ont critiqué le travail de Volker Finke à la tête de l’équipe nationale fanion du Cameroun depuis son recrutement il y a 18 mois comme entraineur en chef,  Roger Milla est l’un des rares opposants farouches de Finke, qui n’ont pas changé d’avis nonobstant le fait que le rajeunissement imposé par le technicien Allemand dans l’effectif des Lions Indomptables porte ses fruits: cinq matches, quatre victoires, un nul et une qualification pour la phase finale de la CAN 2015 de football, après deux éditions manquées !

Oui, Roger Milla est d’accord que c’est un parcours excellent.  Mais, il adresse ses félicitations aux joueurs et non à l’entraineur. A ce dernier, il  brandit plutôt un carton jaune. «Je crois que ces enfants méritent d’aller en Coupe d’Afrique. C’était un plaisir de les voir jouer contre la République démocratique du Congo. Mais, il y a encore beaucoup de choses à travailler.  Je crois qu’il revient à l’entraineur de le faire parce que tactiquement on a été dépassés par les Congolais» affirme Roger Milla qui ne manque jamais l’occasion de dire qu’il ne veut plus d’entraineur Blanc à la tête des Lions Indomptables.

Volker Finke (photo d’archives)
Photo: (c) Archives

Dans la foulée de ses déclarations d’après match, l’Ambassadeur itinérant a remis au goût du jour, la question du recrutement de certains binationaux qui font le bonheur des clubs en Europe. «Contre la RD Congo, l’essentiel était de se qualifier. Mais, comme je le dis, on a d’autres joueurs en Europe qu’il faut aller chercher  comme les Ntep, Bahebeck, Um titi. Avec eux dans notre équipe, on sera difficile à battre» estime Roger Milla.

C’est pendant la période pré-Mondial Brésil 2014 que les autorités camerounaises ont tenté en vain d’enrôler ces binationaux dans la tanière des Lions indomptables. Mais, les joueurs ciblés Paul-Georges Ntep, Jean Christophe  Bahebeck, Samuel Um Titi et Axel Ngando ont toujours opposé une fin de non recevoir. Face à ce refus, Volker Finke a décidé de faire avec ceux qui sont disponibles, volontaires et engagés. Et jusqu’ici, les fans des Lions indomptables ne sont pas déçus des résultats.

 

camernews-roger-milla

camernews-roger-milla