Risques professionnels: au plus près des travailleurs

Nouvelle démarche des Journées africaines de la prévention lancées mercredi à Douala par la Cnps

 

Un encadrement de proximité. C’est la nouvelle direction choisie par la Cnps (Caisse nationale de prévoyance sociale) pour son accompagnement des entreprises dans la prévention des risques professionnels. Les risques professionnels englobant les accidents de travail et les maladies professionnelles. Cette nouvelle direction, adoptée par la société étatique pour être plus efficace, a pris effet dès cette 21e édition des Journées africaines de la prévention (Jap), lancée le 5 avril 2017 à Douala. Une méthode, au plus près des travailleurs, qui rentre dans la mise en œuvre du plan stratégique 2013-2017.
Florent Zibi Ondoua, directeur technique, représentant du directeur général de la Cnps, explique les raisons de cette démarche et évoque le déroulement des activités : « Les Jap se déroulaient en un jour et il n’était pas possible pour toutes les entreprises d’être suffisamment outillées et pour nos actions conjointes d’être efficaces. A partir de cette année, les activités vont donc s’étendre sur un mois.  Nous allons visiter cinquante entreprises les plus accidentogènes, plus exposées aux accidents de travail. Ce sont les entreprises industrielles. Et nous lançons ce programme à Dangote. » Il a rappelé, projection Powerpoint à l’appui, qu’au Cameroun, les accidents de travail déclarés sont en baisse de 33%.