Rentrée scolaire 2016 : des mesures drastiques du Minesec

Les effectifs dans les salles de classes au Cameroun sont de plus en plus pléthoriques. Une centaine d’élèves dans une classe, assis parfois quatre par banc, des rangées serrées sans couloir pour circuler… difficile dans ce contexte d’assimiler les leçons des enseignants. Afin de remédier à cette situation, le ministre des Enseignements secondaires, Jean MassenaNgalleBibehe, vient de signer une circulaire aux mesures drastiques, adressée à ses délégués départementaux et régionaux, ainsi qu’aux chefs d’établissements.

Entre autresdécision : l’interdiction formelle est faite de recruter des élèves avant le 15 août 2016 ; interdiction formelle de paiement de tout frais exigible, avant le 15 août 2016 ; production, affichage et transmission en trois exemplaires des listes provisoires des élèves à la hiérarchie conformément aux décisions de conseil de classe de fin d’année scolaire au plus tard le 10 juillet 2016 ; affichage du nombre de places disponibles par niveau pour le recrutement des nouveaux élèves, et transmission en trois exemplaires à la hiérarchie du document y relatif ; respect des stricts effectifs canoniques, soit 60 élèves maximum dans les classes de 6è et de  1ère année, et 80 élèves au plus dans les autres classes.

Le Minesec prévient qu’à tout moment, des équipes de contrôle effectueront des descentes sur le terrain afin de s’assurer de la stricte observance de ces mesures. Des décisions visiblement approuvées par les enseignants, parents d’élèves et élèves.