camernews-camfoot

Renaissance – Tonnerre : Parole aux acteurs

Renaissance – Tonnerre : Parole aux acteurs

Dieudonné Nké, entraîneur de Tonnerre de Yaoundé : « Vous m’avez suivi dire que nous avions faim et que nous avions besoin d’argent. Ça été notre motivation pour ce match. Nous sommes restés solidaires, malgré tous les événements qui ont jalonné la vie de l’équipe ces derniers jours. Le bloc est resté en place sur le terrain. On a pris le premier but et on s’est dit que, comme on a faim, il faut que nous travaillions pour que les dirigeants de Tonnerre nous donnent de l’argent (…)

Nous ne nous sommes pas entraînés lundi à cause du débrayage des joueurs. Mais, les gars ont travaillé entre eux. La journée de mardi a été juste une mise en place. C’est plus la victoire de la solidarité. Il nous faut travailler encore pour chercher les trois points du dernier match afin de sortir définitivement de la zone rouge (…) La sérénité n’est pas revenue, parce que les enfants ont décidé de jouer contre la promesse de sortir quelque chose des caisses pour leur donner.

JPEG - 151.1 koEkane Ngah, capitaine de Tonnerre : « On a fait grève. On a fait pratiquement cinq jours sans entraînement. Mais, il fallait absolument gagner pour prouver que nous faisons d’abord notre travail. Même si les forces se trouvaient n’importe où, nous devions aller les chercher pour assurer la victoire. La sérénité n’est pas encore revenue avec les dirigeants ; ils nous ont promis quelque chose. Après cette victoire on va voir. Nous attendons juste qu’ils nous donnent cet argent. Nous avons presque assuré le maintien.

JPEG - 176.3 koSylvanus Nguepkep, entraîneur de Renaissance de Ngoumou : « On a mené pour se faire rattraper par la suite. Cela s’explique par la naïveté de nos enfants. La différence dans un match pareil se fait sur des détails. C’est par une erreur grossière du gardien qui permet à Tonnerre d’égaliser. Les gars ont pris dès ce moment un coup au moral ; ce qui a permis à Tonnerre de marquer son deuxième but. A la reprise, nous avons essayé de jouer. Ce sera très compliqué lors de la dernière journée. On va continuer à travailler. Je dis bravo à Tonnerre qui a mérité sa victoire. Ses joueurs ont eu plus d’envie que les nôtres.

JPEG - 160.9 koGaël Mfou’ou, attaquant de Renaissance : « Nous sommes complètement passés à côté de cette rencontre après avoir pourtant ouvert le score. C’était vraiment une finale pour nous. Maintenant, il va falloir se remettre sur les rails pour attendre la dernière journée, avec le match que nous allons jouer contre Union à Douala. Ce sera une autre finale pour le maintien ».

 

camernews-camfoot

camernews-camfoot