camernews-bidoung-kpwatt

Remaniement ministériel: Bidoung Kpwatt de retour au ministère des Sports

Remaniement ministériel: Bidoung Kpwatt de retour au ministère des Sports

Le nouveau ministre des Sports et de l’Education Physique connait bien la maison pour y avoir séjourné par le passé.

Retour aux sources, pourrait-on dire à propos de Pierre Ismaël Bidoung Kpwatt. Le désormais ex-ministre de la Jeunesse et de l’Education civique (Minjec) vient d’être porté à la tête du département des Sports et de l’Education physique (Minsep). Quoi de mieux pour le sexagénaire qui, par le passé, a été le patron des deux ministères lorsqu’ils ne formaient qu’un seul.

L’ancien directeur de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (Injs) avait été nommé au ministère de la Jeunesse et des sports en mars 2000. Son règne est ponctué sur le plan des résultats sportifs par quelques succès à l’instar de la quatrième CAN de football que le Cameroun remporte au Mali en 2002.

Mais les mauvaises prestations des Lions Indomptables notamment à la CAN de 2004 en Tunisie, combiné à l’affaire du maillot unique qui avait fallu au Cameroun à un moment, le retrait de 6 points par la Fifa ont raison de lui. M. Bidoung Kpwatt est remplacé en 2004 par Siegfried Etame Massoma.

Lorsqu’il fait son retour dans le gouvernement en décembre 2011, Paul Biya lui confie la charge du Minjec. Quatre ans plus tard, il revient au Minsep. Ce Comeback suscite des espoirs, tant les dossiers qui attendent le nouveau promu sont urgents.

Il prend en main le dossier des CAN féminine de 2016 et masculine de 2019. Un dossier qui accuse un gros retard à juste quelques mois de la première compétition. Pierre Ismaël Bidoung Kpwatt devra aussi remettre de l’ordre au sein des fédérations.

En effet, le magistère d’Adoum Garoua, son prédécesseur, a été marqué par d’interminables batailles de leadership qui ont considérablement plombé le mouvement sportif national. Entre accusations de népotisme et de clientélisme et plaintes des athlètes, les 4 dernières années ont été agitées dans les sports.

Le nouveau Minsep est aussi attendu sur le dossier Fecafoot à la tête de laquelle, Tombi A Roko Sidikivient d’être porté. Les observateurs attendent de voir quel type de rapport il va entretenir avec ladite fédération. Egalement attendu, l’implémentation du nouveau statut des équipes nationales de football.

 

camernews-bidoung-kpwatt

camernews-bidoung-kpwatt