camernews-chantier-hopital-gyneco-ebolowa

Région du Sud: Le chantier de l’hôpital gynéco obstétrique d’Ebolowa piétine

Région du Sud: Le chantier de l’hôpital gynéco obstétrique d’Ebolowa piétine

Ce projet attaché au plan d’urgence triennal dont la livraison était annoncée pour la fin d’année 2017 laisse planer des incertitudes.

Le Ministre de la Santé Publique (MINSANTE), André Mama Fouda, s’est récemment rendu sur le chantier de l’hôpital gynéco obstétrique d’Ebolowa, question d’apprécier l’état d’avancement des travaux. Ce projet attaché au plan d’urgence triennal pour la croissance annoncé par le Président de la République, et dont le délai de livraison était annoncé pour la fin d’année 2017, laisse planer des incertitudes, indique Le Messager du mardi 1er novembre 2016.

Selon Joseph Nguefack, ingénieur de génie civil, les travaux sont à la phase des fondations et les implantations sont achevées après le terrassement. En plus de cela, compte tenu de l’absence des agrégats aux environs d’Ebolowa, il faut aller les chercher dans la Région du Centre, notamment dans la Lékié. Une situation qui va sans doute faire grimper la note globale du projet en infrastructures. Notons que le budget alloué pour ce chantier est de 10 milliards de FCFA et plus de 5 milliards en plus pour l’équipement, le tout hors taxe, précise le journal.  Au finish, c’est l’effectif du chantier qui doit être au moins à 200 employés qualifiés, une affaire plutôt difficile pour le moment. À ce sujet, pour les responsables de la société en charge de la construction de cet établissement hospitalier, «il faut importer la main d’œuvre hors de la Région du Sud».

Par ailleurs, au cours de cette visite, le MINSANTE a tenu à féliciter l’accompagnement des autorités locales et l’inspection du travail, qui pour sa part, respecte les dispositions légales. Surtout qu’à ce jour, il n’a été enregistré sur ce chantier, aucune plainte. En guise de rappel, l’hôpital gynéco obstétrique d’Ebolowa sera de deuxième catégorie et aura la particularité de traiter de la santé de reproduction, donc s’occupera principalement de la mère et de l’enfant.

camernews-chantier-hopital-gyneco-ebolowa

camernews-chantier-hopital-gyneco-ebolowa