camernews

Réélection houleuse du Camerounais Younouss Djibrine à la tête de l’Union panafricaine des postes

Réélection houleuse du Camerounais Younouss Djibrine à la tête de l’Union panafricaine des postes

Le Camerounais Younouss Djibrine a finalement été réélu pour un deuxième mandat de quatre ans le dimanche 24 juillet 2016, lors de la cérémonie de clôture de la 9ème Conférence des plénipotentiaires de l’Union panafricaine des postes (Upap) tenue à Yaoundé. Ouverte la veille et présidée par la ministre des Postes et télécommunications, Minette Libom Li Likeng, en sa qualité de présidente désignée de la Conférence, la cérémonie a été marquée par des débats pour le moins houleux.

Younouss Djibrine n’a obtenu sa réélection qu’après avoir bravé l’hostilité manifeste d’une faction de l’Upap, constituée de pays de l’Afrique de l’Est et australe, avec pour chefs de file le Lesotho, le Zimbabwe et le Kenya. Malgré le désistement de son adversaire du jour, Douglas du Zimbabwe, le Camerounais n’a enregistré que 15 voix sur les 28 pays votants, quatre délégués ayant quand même voté pour le Zimbabwéen et 9 autres ayant voté nul ou s’étant abstenus.

Le block Est-Sud a multiplié sans succès des stratégies pour essayer d’empêcher la réélection du candidat du Cameroun à qui les « frondeurs » reprochaient des incohérences dans son rapport financier, entre autres. Mais dans le camp d’en face, il y a eu la République du Congo qui a battu campagne pour le Camerounais, suivi par le Niger et le Mali.

Finalement, le processus électoral s’est achevé avec l’élection du Nigérian Kola Adeloju comme Secrétaire général adjoint de cette institution spécialisée de l’Union africaine créée en 1980.

Avec son siège à Arusha, en Tanzanie, l’Upap compte présentement 43 pays membres. Son but visé est la coordination des activités de développement des services postaux en Afrique.

 

 

camernews

camernews