camernews

Recrudescence des attentats dans l’Extrême Nord: La lettre ouverte de Bruno Deffo à Monsieur Paul Biya président de la république du Cameroun

Recrudescence des attentats dans l’Extrême Nord: La lettre ouverte de Bruno Deffo à Monsieur Paul Biya président de la république du Cameroun

Nous constatons la recrudescence des actes de terrorisme dans l’Extrême Nord du Pays, lesquels actes ont entrainé la mort de nombreux compatriotes créant ainsi la terreur et la psychose générale au Cameroun. Il apparait clairement que l’ennemie à changé de stratégie, lequel changement était prévisible au vu de ses échecs face à la force multi nationale ;

* Condamnons avec la dernière énergie de tels agissements

* Condamnons le manque d’anticipation du Chef de l’état, Chef des armées pour la sécurité du peuple camerounais relativement à cette méthode « kamikaze » de l’ennemie.

Il nous souvient Monsieur le Président que lors d’une précédente cession de l’assemblée nationale, les députés ont voté à votre demande une loi pour le renforcement du budget du renseignement, car en de pareil circonstance, le renseignement est le plus important des instruments à utiliser dans la protection du peuple. Ne dit-on pas que prévenir vaut mieux que guérir Monsieur le Président !

Sur ce, nous vous recommandons au MODECNA une fois de plus, de créer la Commission que nous vous avons proposé dans notre lettre ouverte du 6 janvier 2015 voire copie ci-joint.

En effet Monsieur le Président il s’agissait pour nous ici d’impliquer et de mettre à contribution toutes les couches sociales dont ses forces vives pour la gestion de cette guerre asymétrique que nous impose l’ennemie.

Ainsi donc Monsieur le Président, face à ce terrorisme qui se veut international, nous proposons l’usage des technologies numériques comme outils de renseignement voire d’éradication de cette terreur. Il s’agit de l’obligation du port d’une puce numérique par tous les citoyens et étrangers résidents sur le territoire, avec pour rôle de transmettre des informations à un système central, relatives au port des objets explosifs , des armes à feu non autorisées ou tout simplement aux projets de terrorisme.

Sur ce Monsieur le Président, nous osons espérer que cette offre du MODECNA saura retenir votre attention et intérêt pour la sécurité de nos populations, le combat contre le terrorisme et la guerre asymétrique que nous imposent ces ennemies d’un genre suicidaire.

Veuillez agréer Monsieur le Président de la République, l’expression de nos salutations distinguées.

Pour le Modecna

BRUNO DEFFO

Président National

 

camernews

camernews