camernews-theodore-nsangou-dg-edc

Rebondissement: Théodore Nsangou, le Directeur Général d’Electricity Development Corporation, annoncé devant le juge d’instruction du Tribunal Criminel Spécial

Rebondissement: Théodore Nsangou, le Directeur Général d’Electricity Development Corporation, annoncé devant le juge d’instruction du Tribunal Criminel Spécial

Le représentant du parquet général a présenté au Tribunal la liste des personnes susceptibles d’expliquer le détournement d’argent des caisses d’Electricity Development Corporation (EDC) entre 2008 et 2009.

Selon des sources, la Présidence de la République vient de donner son aval pour que l’enquête concernant Théodore Nsangou, le Directeur Général (DG) d’Electricity Development Corporation (EDC), suive son cours. Elles font savoir que celui-ci devra répondre d’un détournement de deniers publics présumé d’une somme évaluée à 19 millions de FCFA et près de 880 millions de FCFA en coaction avec certains de ses collaborateurs.

Le journal Kalara édition du 16 août 2016 écrit à ce sujet que «le nom de M. Nsangou figurait déjà parmi les suspects pointés par le parquet général du TCS dès le démarrage de l’enquête judiciaire qui a conduit son prédécesseur en jugement public. Du fait des fonctions occupées par l’actuel DG, le juge d’instruction avait scindé la procédure en deux, renvoyant donc en jugement M. Ndonga Célestin et ses coaccusés, en attendant que le Président de la République donne son aval pour la partie du dossier concernant le DG en fonction. C’est vraisemblable cet aval qui a été donné».

Des sources du journal déclarent que le 25 février 2015 Emille Zéphrin Nsoga, l’ancien Procureur général près le TCS, a transmis au juge d’instruction un réquisitoire introductif sur lequel sont couchés ses principaux soupçons quant à l’implication du DG de EDC dans un présumé détournement de fonds au préjudice de l’entreprise. «Ce dernier est ainsi suspecté d’avoir prélevé 19,1 millions de FCFA de l’organisme public qu’il dirige pour effectuer un payement jugé indu de loyer évalué à 9,1 millions de Francs et affecter 10 millions de cette même enveloppe à l’équipementier et à l’aménagement de son domicile», rapporte Kalara.

camernews-theodore-nsangou-dg-edc

camernews-theodore-nsangou-dg-edc