Réaménagement du gouvernement au Cameroun : le PM maintenu, onze ministres virés

Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a procédé ce 2 octobre 2015, à un réaménagement du gouvernement, à la tête duquel il a renouvelé sa confiance à Philemon Yang, au poste de Premier ministre. Onze ministres ont été virés. Des changements importants de portefeuilles et de nouvelles arrivées au sein de l’équipe gouvernementale sont également perceptibles. Ainsi des retours de Louis Paul Motaze et de Bidoung KPwatt, respectivement à la tête des ministères de l’Economie et des Sports, ou encore de l’arrivée au ministère de la Défense de Joseph Beti Assomo (en pleine guerre contre Boko Haram), département ministériel jusqu’ici dirigé par Edgar Alain Mebe Ngo’o, muté aux Transports.

Dans le même temps, Ama Tutu Muna, l’ex ministre de la Culture, empêtrée dans des querelles aussi bien gouvernementales que judiciaires autour des droits d’auteur, est viré du gouvernement. Idem pour Essimi Menye de l’Agriculture, Bapes Bapes des Enseignements secondaires qui fut emprisonné pendant 24 heures il y a quelques mois, Amba Salla des Travaux publics, Robert Nkili des Transports, Biyiti bi Essam des Télécoms ou encore Moukoko Mbonjo des Relations extérieures… Ci-dessous, le regard panoramique d’Investir au Cameroun.

Brice R. Mbodiam

Les ministres qui changent de portefeuille

Ministre des Transports : Edgar Alain Mebe Ngo’o (ancien ministre de la Défense)

Ministre de l’Economie : Louis-Paul Motazé (ancien secrétaire général des services du Premier ministre et ancien ministre de l’Economie)

Ministre des Sports : Pierre Ismaël Bidoung KPwatt (ancien ministre de la Jeunesse et ancien ministre de la Jeunesse et des Sports)

Ministre de la Jeunesse : Mounouna Foutsou (ancien secrétaire d’Etat auprès du ministre des Enseignements secondaire, chargé de l’Enseignement normal)

Ministre des Postes et Télécoms : Minette Libom li Likeng née Mendomo Minette (ancienne directrice générale des douanes)

Ministre de l’Agriculture et du Développement rural : Henri Eyebe Ayissi (ancien ministre délégué à la Présidence chargé du Contrôle supérieur de l’Etat)

Ministre des Travaux publics : Emmanuel Nganou Djoumessi (ancien ministre de l’Economie)

Les ministres qui conservent leurs portefeuilles

Vice-PM, ministre délégué à la Présidence chargé des Relations avec les Assemblées : Amadou Ali

Ministre d’Etat, ministre de la Justice : Laurent Esso

Ministre d’Etat, ministre du Tourisme et des Loisirs : Bouba Bello Maïgari

Ministre des Finances : Alamine Ousmane Mey

Ministre de la Communication : Issa Tchiroma Bakary

Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation : Madeleine Tchuinté

Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille : Marie Thérèse Abena Ondoa

Ministre du Commerce : Luc Magloire Mbarga Atangana

Ministre du Travail : Grégoire Owona

Ministre de l’Enseignement supérieur : Jacques Fame Ndongo

Ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative : Michel Ange Angouing

Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle : Zacharie Pèrevet

Ministre des Domaine et des Affaires foncières : Jacqueline Koung à Bessiké

Ministre du Développement urbain et de l’Habitat : Jean Claude Mbwentchou

Ministre délégué auprès du ministre des Transports : Mefiro Oumarou

Ministre de la Santé publique : André Mama Fouda

Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation : René Emmanuel Sadi

Ministre de l’Energie et de l’Eau : Basile Atangana Kouna

Ministre des Pêches, de l’Elevage et des Industries animales : Dr Taïga

Ministre de l’Education de Base : Youssouf Adjidja Alim

Ministre des Forêts : Philip Ngolle Ngwesse

Ministre de l’Environnement et de la Protection de la Nature : Hélé Pierre

Ministre des PME : Laurent Serge Etoundi Ngoa

Ministre délégué à la présidence chargé des Marchés publics : Abba Sadou

Les ministres qui font leur entrée au gouvernement

Ministre délégué à la Présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo (jusqu’ici gouverneur de la région du Littoral)

Ministre des Relations extérieures, Mbella Mbella Lejeune (jusqu’ici ambassadeur du Cameroun en France)

Ministres des Arts et de la Culture, Narcisse Mouelle Kombi (jusqu’ici Conseiller à la Présidence)

Ministre délégué à la présidence chargé du Contrôle supérieur de l’Etat, Mme Mbah Acha née Fomundam Rose Ngwari

Ministre des Affaires sociales, Mme NGUENE, née KENDECK Pauline Irène

Ministre des Mines, M. Ngwaboubou Ernest

Ministre des Enseignements secondaires, M. Ngalle Bibehe Jean Ernest Masséna

Ministre délégué auprès du ministre des Finances : Elung Paul Che (jusqu’ici directeur général de la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures, et ancien directeur général du Trésor)

Secrétaire d’Etat aux enseignements secondaires, chargé de l’Enseignement normal, Boniface Bayaola

Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Travaux publics chargé des routes, Louis-Max Ayina Ohandja

Les ministres qui quittent le gouvernement

Essimi Menye, ex-ministre de l’Agriculture

Jean-Pierre Biyiti bi Essam, ex-ministre des Postes et Télécoms

Louis Bapes Bapes, ex-ministre des Enseignements secondaires

Patrice Amba Salla, ex-ministre des Travaux publics

Robert Nkili, ex-ministre des Transports

Emmanuel Bondé, ex-ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique

Catherine Bakang Mbock, ex-ministre des Affaires sociales

Pierre Moukoko Mbonjo, ex-ministre des Relations extérieures

Adoum Garoua, ex-ministre des Sports

Ama Tutu Muna, ex-ministre des Arts et de la Culture

PierreTitti, ministre délégué auprès du ministre des Finances