camernews-henri

RDPC: Comment Ayebe Ayisi a manœuvré pour obtenir une élection apaisée à la Commune de Yaoundé VI

RDPC: Comment Ayebe Ayisi a manœuvré pour obtenir une élection apaisée à la Commune de Yaoundé VI

Le délégué du Comité central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) a réussi à faire tenir une élection dans cette commune où les conseillers municipaux se regardaient en chiens de faïence.

La commune de Yaoundé VI a de nouveau un maire. Jacques Yoki Onana a été élu vendredi 23 juin 2017 à l’issue d’une élection tenue à Yaoundé. Le nouveau maire remplace Martin Lolo décédé en début d’année 2017. Intégration en kiosque ce 27 juin, fait savoir qu’il s’agit d’un happy end pour ce scrutin que conduisait Henri Eyebe Ayissi.

Le délégué du Comité central du RDPC a dû en effet user de tact pour parvenir à concilier les parties qui semblaient inconciliables. La preuve, le scrutin était initialement programmé le 9 juin au Centre national de réhabilitation des handicapés au quartier Etoug-Ebe à Yaoundé. Mais à cause de la mésentente entre les conseillers municipaux du RDPC, l’élection a été reportée.

Intégration fait savoir que vendredi dernier, « Henri Eyebe Ayissi n’a pas eu besoin des tics rhétoriques de certains politiciens. Satisfait d’avoir écouté la base, il n’a pas usé de phrases construites sur de belles symétries, ni des antithèses ou de formules chocs pour imposer un point de vue… L’image n’est pas anodine. Il n’y a qu’à observer la façon à l’aide de laquelle il a séquencé le scrutin à la tête de l’exécutif municipal de Yaoundé VI. Prendre le pouls de l’opinion et penser une orientation stratégique en conformité avec la volonté de la base, telles ont été ses cartes face à un électorat mu par divers intérêts. Et la démarche l’a maintenu sur le créneau des grands leaders », mentionne notre confrère.

Une démarche que saluent des militants du parti de Paul Biya, à l’image de Gustave Atemengue. De son avis, celui qui est par ailleurs Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, «en tantqu’émissaire du Comité central, l’hommea donné à comprendre qu’il n’est pasun homme de surface»

camernews-henri

camernews-henri