Qu’est-ce qu’un héros aujourd’hui ?

Qu’est-ce qu’un héros aujourd’hui ?

 

Dans un article datant du 27 août 2013 Léon Tuam présentait Charles Ateba Eyene comme l’un des étudiants miliciens ayant pris part ou contribué aux arrestations, tortures et meurtres d’étudiants dans les années 90 à Yaoundé. A la lecture dudit article, des voix s’étaient élevées, qui pour attester les faits, qui pour les infirmer.A l’issue de cette sortie médiatique, des voix se sont elevés contre prise de position et d’autres ont soutenu que tout cela relève du passé.

Charles Ateba Eyene de son vivant avait répondu à Léon Tuam en affirmant que toutes ces informations sont infondées. Il avait même exigé de Léon Tuam des excuses publiques parce que selon lui, tout ce que ce dernier avait dit sur lui était faux.

Quelques semaines après son décès, plus précisément le 6 avril 2014, voici ce que Corantin Talla alias Schwarzkopft, leader du parlement estudiantin dit de Ateba Eyene  » Je me souviens encore comme si c’était hier quand Ateba Yene me pointa du doigt à un de mes tortionnaires, l’adjudant Onana, en disant ‘voilà leur chef, on l’appelle le général Schwarzkopft . Par la suite ce même Ateba Eyene éclatera de rire quand Onana écrasera mes doigts avec ses Rangers, quand un autre soldat zélé massacrera les plantes de pieds de Guiadem Ange alias Margaret Tatcher assise toute nue à côté de moi dans une sale obscure du Mateco.

Elle était toute nue parceque la milice tribale dirigée par Ateba Eyene et des gendarmes l’avaient arrêté au niveau de Bonamoussadi entrain de distribuer des tracts que j’avais remis aux combattants de ventiler.

Ateba et et sa clique déchirèrent les habits de Guiadem et coupèrent son slip avec des ciseaux alors même qu’elle était en pleine période de menstruation. Par la suite, ils la traînèrent en tenue d’Adam et Ève de Bonamoussadi au Mateco afin de bien l’humilier. Quelle barbarie! »

Lors des obsèques de Charles Ateba Eyene, le Dr  Mathias-Eric Owona Nguini a pu le considérer comme un héros. Sortie qui a plu plus d’un et dégouté d’autres parmi lesquels Patrice Nganang qui lui aussi a fait plusieurs sorties médiatiques pour dénoncer cela.

On a vu lors de ces obsèques Owona Nguini faire un témoignage très applaudi à Bikoka, le jour des obsèques de M. Charles Ateba Eyene. M. Patrice Nganang pense que l’on aurait aussi fait tant, sinon plus, pour l’artiste Lapiro de Mbanga décédé aux Etats-Unis quelques semaines après M. Ateba Eyene. Fustigeant M. Owona Nguini, M. Nganang écrit: «Serais-je à l’étranger que je n’aurai pas cru que l’infamie qui a eu lieu au Cameroun aie vraiment eu lieu, la néantisation de Lapiro de Mbanga et l’héroïsation de Charles Aicha Eyene. Le silence sur le héros national le plus célèbre de ces derniers vingt ans, et l’invention d’un héros national à partir de l’écume de la droite».
Selon Patrice Nganang, M. Owona Nguini est un populiste de droite, mieux qu’il est «poujadiste», c’est-à-dire qu’il est un conservateur malgré son activisme médiatique. Owona Nguini manque de courage et de jugement».

Réponse du berger à la bergère

« Patrice Nganang est toujours dans un véritable délire idéologico-intellectuel. Il continue contre moi une démarche qu’il a déjà menée et qui est gouvernée par un mélange explosif de ressentiment de classe d’un «lumen –prolétaire» devenu miraculé par la grâce de l’éducation un petit bourgeois intellectuel et d’un inconscient maladivement ethno-politique toujours prêt à dévorer un fils par le sang du « pays organisateur ».dixit Owona Nguini

Une autre réaction, celle d’un nom surement fabriqué à l’instar de Franck OLOMO AYISSI est venu donner une coloration identitaire aux sorties médiatiques de Patrice Nganang et de Léon Tuam

Suffit-il de porter une accusation sur qui que ce soit pour que cela mérite condamnation? Suffit-il de se lever un matin et crier sur tous les toits qu’un individu est un héro pour qu’on le considère comme un héro ? Pourtant, c’est bien ce qui s’est passé lors des obsèques de ATEBA EYENE Charles.

Le héros peut être le personnage principal d’une fiction, et il n’est pas forcément parfait, mais peut être le reflet de défauts ou faiblesses humaines.Un héros peut aussi être un personnage historique marquant dans le passé d’une nation; il devient par la suite un symbole, et se détache ainsi de la vérité historique.Les temps modernes reconnaissent comme héroïques les valeurs financières, le progrès technologique et la réussite individuelle.Le héros est celui qui est capable de placer des valeurs morales au-dessus de sa propre vie. L’héroïsme prend une dimension de sacrifice.

Les héros évoluent en fonction de leur époque : nous aspirons de plus en plus à ce que l’idéal du guerrier, défenseur de son peuple, cède la place aux héros de la non-violence. Au Cameroun,il ya eu des héros indépendantistes qui ont été assassinés à cause de leur détermination à voir le Cameroun se libérer du joug colonial. Aux USA  on admirait les pompiers du 11 septembre 2001. En mars 2011 au Japon, c’étaient les volontaires pour refroidir les réacteurs nucléaires à Fukushima ou rechercher les victimes du tsunami sur les côtes. Au Congo Kinshasa, on a admiré et continue d’admirer Patrice Emery Lumumba

Toujours au Cameroun des jeunes ont été assassiné le 28 février 2008. Ces jeunes sont tombés comme des mouches ou comme des criquets dans les champs de maïs face à la furie des paysans voulant sauver leur récolte. Sont-ils des héros parcequ’ils ne réclamaient que les meilleures conditions de vie ? Que dire également des jeunes tombés dans les années 90 parcequ’ils réclamaient le retour au multipartisme ?

Au vu de toutes ces définitions, Qu’est-ce qu’un héros selon vous ? Telle est la question de la semaine

La rubrique le débat est la vôtre. Vous pouvez vous aussi comme Mathias Ewolo de l’Allemagne, nous soumettre des thèmes et des sujets à débattre aux courriels suivants:seumo@hotmail.com . Pour ceux d’entre vous qui nous ont soumis des sujets à débattre et qui ne sont pas encore publiés, prière de bien vouloir patienter. Ils seront diffusés. Nous vous remercions d’avance et vous remercions pour votre marque de sympathie.

Bon débat. Nous vous souhaitons un bon  dimanche et à dimanche

 

camernews-Le_Debat

camernews-Le_Debat