camernews-Le-Debat

Qu’est ce qui explique la présence récurrente des cyber-opposants camerounais de la diaspora dans les fora ?

Qu’est ce qui explique la présence récurrente des cyber-opposants camerounais de la diaspora dans les fora ?

La diaspora camerounaise, est un ensemble qui représente tous les Camerounais à l’extérieur et cela dans tous les secteurs d’activités. On peut distinguer la diaspora camerounaise politiquement engagée et la diaspora camerounaise politiquement non engagée ou qui se veut comme telle si l’on tient compte du fait que le silence est une forme d’opposition ou de caution au régime.

Certes la diaspora camerounaise est un monde fait de personnes vivant à l’étranger, pour diverses raisons, mais c’est aussi, un monde de désunion et de clivages. Les clivages politiques et divers, ont été malicieusement transposés partout où vivent les Camerounais de l’extérieur.

La mode est à la promotion des associations d’idéologies ethnico-culturelles, qui contrastent avec les réalités démocratiques des pays hôtes.

La diaspora camerounaise  est à l’image du Cameroun sur le terrain. Elle est, dans certains de ses aspects, une reproduction extra nationale de toutes les tares du Cameroun.

Une diaspora qui préconise et revendique tout, sans jamais le rendre possible…Ordonne sans permettre que ce soit possible…Promet sans rien tenir. La diaspora camerounaise est le reflet d’une société camerounaise paradoxale, indécise, incomprise, confuse…Ou tout simplement une diaspora flottante au gré des enjeux…

Il faut fréquenter les fora des Camerounais à l’instar de Cameroon politics, camerooniansforchange etc…pour comprendre qu’elle est plus active sur la toile qu’au Cameroun. Ce sont toujours les mêmes qui interviennent sur un sujet, s’insultent, se donnent des leçons entre eux etc.

Dans ces fora, il existe une catégorie de cyber opposants, capables à partir de leur clavier à promettre le paradis aux camerounais. Quelle illusion surtout quand l’on sait qu’ils ne sont actifs que sur la toile sans véritable action sur le terrain

Cette diaspora est celle qui est plus active sur les problèmes ivoiriens, libyens, maliens, voire syrien…… dont les moindres mots en faveur de X ou Y les divisent en pros-X qui se considèrent comme de « vrais » africains du bon côté de l’histoire. En pros-Y indexés comme des traîtres, des complices, des vendus du mauvais côté de l’histoire.

N’allez surtout pas parler des sujets relatifs par exemple au Franc Cfa ou de  l’Union des Populations du Cameroun (UPC) toutes les tendances confondues….Du coup, un groupuscule de 5 personnes vont verser dans les insultes. Ils sont les mêmes , de tous les jours, ces cyber opposants qui écument à longueur des journées les fora pour véhiculer leurs idées et ne souhaitent pas la moindre contradiction.

Quelqu’un nous dira que c’est comme ça que sont les Camerounais. C’est leur marque déposée. Ils sont maîtres en la matière. Ils voient et comprennent juste ce qui concernent les autres et laissent leur situation en jachère. Nous n’avons jamais vu les Ivoiriens, les Libyens, les Maliens…… écrire et/ou manifester pour dénoncer les abus du pouvoir RDPC au Cameroun.

Nous voulons enlever la poutre que nous voyons dans l’œil de l’autre alors que notre propre œil porte une poutre! Il faut d’abord enlever la poutre qui obstrue ses propres yeux avant de pointer celle qui encombre ceux de l’autre.

On dirait que, sur le web, beaucoup s’amusent à refaire le monde comme on le refait au comptoir d’un bistrot. Ça discute, ça rigole, ça crie, ça gesticule… puis, en fin de soirée, quelqu’un dit « et maintenant, concrètement, qu’est-ce qu’on fait ? », et tout le monde s’en va. Il est plus facile de se cacher derrière le curseur de son ordinateur et écrire « Biya must go » et lui lancer des ultimatums. L’émotion l’emporte sur les actions.

La toile cybernétique a révélé ces derniers temps une nouvelle catégorie d’opposants dans la diaspora. De parfaits et illustres inconnus (es) sans conviction, ni programme, ni visage. Les cyber-opposants devenus très actifs sur Internet habités par la haine aveugle de la pensée critique. Ils font la course aux scoops, la manipulation. Ils aiment écrire alors que tout les dépasse.

Au regard de ce constat, selon vous, qu’est ce qui explique la présence  récurrente des cyber-opposants  camerounais de la diaspora dans les fora ? Telle est la question de la semaine

La rubrique le débat est la vôtre. Vous pouvez vous aussi comme Corine Nonga (cnonga@yahoo.fr)  nous soumettre des thèmes et des sujets à débattre aux courriels suivants:seumo@hotmail.com ou mieux encore à webmaster@camer.be. Pour ceux d’entre vous qui nous ont soumis des sujets à débattre et qui ne sont pas encore publiés, prière de bien vouloir patienter. Ils seront diffusés. Nous vous remercions d’avance et vous remercions pour votre marque de sympathie

La rédaction de camer.be se charge de transmettre des suggestions constructives aux autorités compétentes. Bon  débat. Nous vous souhaitons un bon  dimanche et à dimanche

 

camernews-Le-Debat

camernews-Le-Debat