camernews-Tribunal

Quatre Assassins au tribunal militaire

Quatre Assassins au tribunal militaire

Ce gang est accusé d’avoir perpétré en une semaine deux assassinats et 14 braquages.

Olinga Offono Conrad, Nsoudou Marino Arsène, Edoueme Jean Noel et Ndoum Salla, tous repris de justice, sortis de prison depuis le 11 juin dernier, ont été déférés vendredi dernier devant le Commissaire du gouvernement, près le tribunal militaire de Yaoundé. Avant leur déferrement, les quatre présumés assassins ont été conduits sous escorte à Nkol-Anga, localité située sur la route de Mfou près de Yaoundé, afin de procéder à la reconstitution des faits liés à l’assassinat de l’officier de police principal Alain Flaubert Minyem. Ce dernier a été abattu dans la nuit du 17 août dernier devant le domicile d’un commandant des Eaux et forêts, où les malfrats étaient en train de perpétrer un braquage.

Lorsque l’officier de police a été alerté par l’épouse du cadre des Eaux et forêts par un sms il a décidé d’intervenir. A peine il venait de garer son véhicule, que l’un des malfrats a tiré sur l’officier de police qui a rendu l’âme sur place. Ce gang a été interpellé en possession de deux armes à feu de fabrication artisanale. Ces deux armes avaient été cachées sous terre bien avant que les malfrats n’aillent en prison la première fois.

Ils y ont passé huit ans. D’autres objets récupérés entre leurs mains sont constitués d’une corde avec laquelle ils attachaient leurs victimes, un poignard et sept munitions de chasse. Selon les informations recueillies à la Division régionale de la police judiciaire, les quatre individus sont allés braquer dans la nuit du 12 août dernier à Nkol-Anga un dans un autre domicile où ils ont abattu un jeune homme de 15 ans. On les poursuit aussi pour avoir perpétré 14 braquages dans la ville de Yaoundé et ses environs.

 

camernews-Tribunal

camernews-Tribunal